Les Archives nationales (AN)

Les Archives nationales conservent et communiquent les archives des administrations centrales de l’État, les minutes des notaires de Paris et des fonds privés d’intérêt national.

Elles ont pour missions la collecte, le classement, la conservation, la restauration, la communication et la valorisation des archives publiques des services centraux de l’État et des pouvoirs centraux constitués depuis l’origine (présidences, gouvernements, ministères), les opérateurs nationaux et les minutes des notaires de Paris, exception faite des archives du ministère de la Défense, du ministère de Finances et de celui des Affaires étrangères. En matière d’archives privées, la politique de collecte est déterminée par rapport aux compétences propres des autres services à compétence nationale (Archives nationales d’outre-mer et Archives nationales du monde du travail). Les fonds collectés émanent de particuliers, de familles, d’associations et d’institutions ayant joué un rôle historique d’importance nationale.

Les fonds d’archives conservés par les Archives nationales sont consultables par le public sur les sites de Paris (archives publique de l’Ancien Régime, minutier des notaires de Paris) et de Pierrefitte-sur-Seine (archives publiques postérieures à la Révolution, archives privées). La salle des inventaires virtuelle permet notamment d’accéder aux inventaires ainsi qu’aux documents numérisés.

Les Archives nationales sont partenaires du projet de Dictionnaire des éditeurs français du XIXe siècle (DEF19). L’institution conserve en effet de nombreuses sources relatives au contrôle de l’imprimerie, de la librairie, de la presse et de la censure (sous-série F/18), avec en particulier les dossiers relatifs aux libraires et imprimeurs brevetés du XIXe siècle.

Maïwenn Bourdic


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *