Reprise des ateliers du livre de la BnF!

Les Ateliers du livre, histoire des bibliothèques

Bibliothèque nationale de France – site François Mitterrand

Jeudi 14 décembre 2017 – 9h30-17h30

Petit Auditorium – Entrée libre

L’histoire des bibliothèques : état de la recherche (2)

« Où en est la recherche sur les bibliothèques » ? Sept après le premier atelier du livre consacré au sujet, en 2010, la Bibliothèque nationale de France, en partenariat avec l’École des chartes et l’enssib, se propose de faire un nouveau point d’étape et de donner à voir un « instantané » de la recherche sur l’histoire des bibliothèques aujourd’hui. Lire la suite

Table ronde autour de la présentation de la nouvelle Bibliographie de la littérature française en ligne

La Société d’Histoire littéraire de la France et Classiques Garnier Numérique organisent, à l’occasion de la mise en ligne de la Bibliographie de la Littérature française (BLF) – réalisée avec le soutien de la Bibliothèque nationale de France –, une table ronde samedi 25 novembre 2017 à 14h en Sorbonne (bibliothèque Ascoli, escalier C, 2e étage).

La BLF constitue un instrument de recherche indispensable en histoire littéraire et en histoire du livre. Jusque-là publiée dans la Revue d’histoire littéraire de la France, la BLF a récemment été mise en ligne et est désormais accessible à distance pour tous les détenteurs d’une « carte recherche » de lecteur de la BnF.

Participeront à la table ronde  : Frédéric Barbier, directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’EPHE; Claude Blum, président de Classiques Garnier Numérique; Eric Férey, conservateur à la BnF; Romuald Fonkoua, directeur du Centre d’Études Francophones, Université Paris-Sorbonne; Marie Galvez, conservateur à la BnF; István Monok, directeur des bibliothèques et archives de l’Académie des Sciences de Hongrie; Monika Prochniewicz, conservateur à la Bnf, rédactrice en chef de la Bibliographie de la Littérature française.

L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles. L’accès se fait par le 17 rue de la Sorbonne sur présentation du programme et d’une pièce d’identité.

Conférence à l’Ecole des chartes : lecture et traduction de Guizot

Le lundi 6 novembre prochain, à l’Ecole nationale des chartes, Marisa Daecteo, professeur d’histoire à l’Université de São Paulo (Brésil), donnera une conférence intitulée « Lire et traduire De la démocratie en France, de François Guizot ».

(c) archives.org

Résumé de la conférence disponible sur le site de l’Ecole des Chartes :

Lire la suite

Colloque international : Usages de la collection éditoriale (17-18 novembre 2017, UNIL)

Usages de la collection éditoriale :
circulation, matérialité et formes de réception
(Europe-Amériques, XIXe-XXIe siècles)

17-18 novembre 2017                                                               Université de Lausanne

S’inscrivant dans une perspective comparatiste et transnationale, cette rencontre privilégiera les relations et les transferts transatlantiques du XIXe au XXIe siècle. Ce colloque s’organise autour de trois axes : la circulation transnationale des savoirs, le rôle de la collection dans les politiques éditoriales de certaines maisons, et la question de la matérialité de la collection éditoriale.

Le programme complet au format PDF est disponible ici

Séminaire de l’Ecole des Chartes : « L’impression lithographique au XIXe siècle »

Élisabeth Parinet, professeur émérite à l’École nationale des Chartes, organise un séminaire intitulé « L’impression lithographique au XIXe siècle. Nouveaux imprimeurs, nouveaux usages, nouveaux marchés ».

Présentation

Ce séminaire, en lien avec la rédaction en cours du Dictionnaire des imprimeurs lithographes du XIXe siècle, s’intéressera à l’expansion du procédé, à ses évolutions techniques, aux conditions de son succès et à ses liens avec le développement économique local ; il observera aussi les pratiques de ces imprimeurs et les ambiguïtés de leurs rapports avec l’autorité administrative chargée de leur surveillance. Il se penchera, d’autre part, sur les principales productions lithographiques, qui, par leur volume, auront fait vivre ces imprimeurs.

Publicité, 1872 (c) Bnf-Gallica

Lire la suite

Soutenance de thèse : l’invention du livre illustré par la photographie

Le 17 novembre 2017, Laureline Meizel soutiendra une thèse de doctorat en Histoire de l’art dirigée par Michel Poivert et intitulée : « Inventer le livre illustré par la photographie en France : 1867-1897« .

Excursions daguerriennes : vues et monuments les plus remarquables du globe / [daguerreotype Lerebours]

Résumé de la thèse

Cette thèse traite des rapports noués entre le livre et la photographie en France au cours du dernier tiers du XIXe siècle. Lire la suite

Appel à articles pour la revue « Mémoires du livre/Studies in Book Culture »

La revue en ligne Mémoires du livre / Studies in Book Culture lance un appel à article pour son 18e numéro, intitulé : «L’écrivaine, l’écrivain en recherche : perceptions et approches».

Ce numéro est dirigé par Nadine Desrochers et Marcello Vitali-Rosati (Université de Montréal) et doit être publié au printemps 2018.

L’appel est disponible au lien suivant.

L’infrastructure du commerce des livres aux États-Unis

Dans le cadre du séminaire de Patrick Fridenson à l’EHESS

Daniel Raff, historien des entreprises à l’University of Pennsylvania, présentera sa recherche sur

L’infrastructure du commerce des livres aux États-Unis : sa valeur changeante, ses dangers potentiels

le mercredi 24 mai 2017 de 11h à 13h

au 105 boulevard Raspail salle 10

Résumé :
Comment expliquer l’expansion puis la chute du réseau national de librairies Borders ?  Y a-t-il des leçons à en tirer pour le commerce du livre dans d’autres pays ? Amazon va-t-il aussi avoir des librairies

Vous y êtes cordialement invités

Atelier du livre de la BnF : « Lire en numérique : réalités et perspectives »

Les Ateliers du livre de la Bibliothèque nationale de France proposent, sous forme de journées d’études, un rendez-vous régulier sur l’histoire du livre et son univers contemporain.

jeudi 4 mai 2017 14h00-19h15 : Lire en numérique : réalités et perspectives

« Lecture numérique »… L’expression peut sembler presque contradictoire tant la lecture reste encore pour beaucoup associée à la matérialité du papier et à la solidité du livre. Ordinateurs, tablettes, smartphones, et la rapidité de leurs flux audiovisuels, nous en détourneraient. Le numérique vient-il ainsi concurrencer la lecture ou peut-on concevoir une « lecture numérique » ? Lire la suite

Présentation de DEF19 à la Journée d’étude organisée aux Archives nationales à l’occasion du mois de la photographie

« Écrire l’image. Dialogues en histoire de la photographie autour des sources et de leurs usages »

Journée d’étude, Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine
20 avr. 2017

Les Archives nationales organisent une journée d’étude à l’occasion de leur participation au Mois de la Photo du Grand Paris 2017. La publication de l’ouvrage De l’image fixe à l’image animée (1820-1910) : actes des notaires de Paris pour servir à l’histoire des photographes et de la photographie en 2015, en est un point de départ, ainsi que l’exposition En avion au-dessus de…, dialogues entre Mathieu Pernot et le fonds LAPIE, présentée du 4 avril au 19 septembre 2017 sur les deux sites des Archives nationales.
L’objectif de cette journée est de croiser différentes approches sur les sources, écrites ou imagées, qui enrichissent une histoire du visuel et leurs usages dans différents contextes. Des initiatives individuelles, universitaires et institutionnelles sont à l’origine de la constitution d’outils prosopographiques. Quelles méthodologies ont été envisagées ? Quels usages chercheurs, représentants d’institutions, professionnels du marché de l’art et collectionneurs font-ils de ces mêmes outils dans leurs domaines d’expertise respectifs ? Lire la suite

Appel à contribution : « L’histoire de l’édition juridique (XVIe-XXIe siècle). Un état des lieux »

[Le colloque devrait se dérouler à l’université de Paris Nanterre et à l’École normale supérieure, Jourdan, les 25 et 26 janvier 2018.]

La date limite de réponse est fixée au 31 mai 2017.

Alors que l’histoire de l’édition est un champ de recherche reconnue depuis près d’un demi-siècle avec ses institutions (centres de recherche, enseignements, revues, dictionnaires), ses représentants et sa production scientifique, elle n’a que très rarement croisé le champ du droit. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons organiser un colloque sur l’histoire de l’édition juridique de sa naissance à nos jours. Il s’agit de dresser un état des lieux de la recherche sur ce thème. Sa finalité est avant tout de lancer un chantier, et non de recueillir des études prosopographiques sur tel ou tel éditeur, ni des études monographiques, ni bien sûr non plus de faire des analyses juridiques sur le fond, mais d’étudier les particularités de l’édition juridique – si tant est qu’elles soient mises au jour – en elles-mêmes ou par rapport à l’édition d’autres secteurs. Notre propos sera principalement centré sur la France, même si nous ne nous refusons pas de l’ouvrir aux pratiques étrangères, notamment par le biais de la traduction. Nous avons ainsi dressé une liste des pistes qui mériteraient d’être explorées et qui pourraient susciter des propositions de communications :
1/- Quelles sources solliciter et quelles méthodes à suivre ?
2/- Les acteurs de l’édition : juristes ou professionnels du monde du livre ?
3/- Les publics et usages des livres et des revues juridiques :
4/- Le livre juridique : objet commercial et/ou intellectuel ?
5/- Les aspects formels (genre et configuration) du texte juridique
6/- La circulation internationale du droit édité : diffusion et traduction
Nous envisageons également d’organiser à cette occasion une table-ronde autour des maisons d’éditions juridiques contemporaines. Vous trouverez ci-dessous un appel à communication plus détaillé avec une bibliographie succincte, ciblée et récente. Lire la suite

Colloque : « Où sont les bibliothèques spoliées par les nazis?… »

monumentsmen-1Le Centre Gabriel Naudé de l’ENSSIB (EA7286), l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP, UMR8244) et le laboratoire Identités-Cultures-Territoires de l’Université Paris Diderot – Paris 7 (EA337) organisent, avec le soutien de la Bibliothèque nationale de France, de la Fondation pour la mémoire de la Shoah et de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC), un colloque les 23 et 24 mars 2017 intitulé :

Où sont les bibliothèques spoliées par les nazis? Tentatives d’identification et de restitution, un chantier en cours

Lire la suite

Nouvelle séance des « Ateliers du livre de la BnF : Bibliothèques et pouvoir(s) » – mardi 15 novembre 2016

Les Ateliers du livre de la Bibliothèque nationale de France proposent, sous forme de journées d’études, un rendez-vous régulier sur l’histoire du livre et son univers contemporain. Ce mardi 15 novembre 2016 de 14h00 à 19h15 est proposée une journée intitulée :

« Bibliothèques et pouvoir(s) »

atelier-15-novScène de dédicace : Guillaume Crétin offrant son ouvrage à François Ier – Recueil sommaire des cronicques françoyses (Chroniques françaises). – Paris, 1515-1516. – Copyright : BnF. Manuscrits occidentaux – http://visualiseur.bnf.fr/Visualiseur?Destination=Daguerre&O=8002175&E=JPEG&NavigationSimplifiee=ok&typeFonds=noir

Lire la suite

Appel à contributions : « Science(s) et édition(s) », numéro varia de la revue Philosophia Scientiae

Appel à contributions pour un numéro spécial de la revue Philosophia Scientiae
“Science(s) et édition(s), de 1780 à l’Entre-deux-guerres”

La revue
Philosophia Scientiæ est une revue scientifique à comité de lecture qui publie des travaux originaux en épistémologie, en histoire et en philosophie des sciences, ainsi qu’en philosophie analytique.

Thématique
Si l’histoire des sciences permet d’analyser l’émergence de nouvelles idées, techniques et/ou analyses, elle fait trop souvent l’impasse sur les contraintes matérielles et éditoriales auxquelles la production et la diffusion des connaissances scientifiques doivent faire face, en amont comme en aval. On pense par exemple à la complexité d’éditer au XIXe siècle des équations mathématiques, des graphiques, des schémas ou tout autre outil de visualisation. Encore en 1845, un mathématicien comme Augustin Cauchy (1789-1857) pouvait ainsi se plaindre du refus d’un de ses articles : « mais le Directeur du Journal, l’Institut, l’a refusé parce que son Imprimerie est mal montée en caractères »[1]. Ces contraintes éditoriales exercent une influence certaine sur la manière dont les auteurs ont formulé et/ou formalisé leurs pensées, soit, indirectement, sur la manière dont les sciences ont été élaborées ou encore sur la façon dont les connaissances ont été transmises.
L’histoire de l’édition, quant à elle, permet de rendre compte de certaines contraintes économiques, auxquelles l’édition scientifique a été confrontée, dans le cadre d’études monographiques notamment [Dhenin 1990; Gourevitch and Vincent 2006; Béguet 1990; Bensaude-Vincent and Rasmussen 1997; Bensaude-Vincent 2000; Tesnière 2001].
Finalement, malgré leurs intérêts communs et en dehors de quelques études récentes, l’histoire des sciences et l’histoire de l’édition demeurent deux champs largement disjoints [Verdier 2013; Anon. 2014]. Lire la suite