Les éditeurs français du XIXe siècle au programme du séminaire « Prosopographie, objets et méthodes »

Pour la cinquième année, le séminaire « Prosopographie : objets et méthodes » sera le cadre d’une réflexion sur les enjeux de cette méthodologie historique qui est, aussi, l’une des dimensions du projet DEF19.

À noter la séance du 27 janvier 2017 consacrée aux « mondes littéraires », avec notamment les interventions de Sabine Juratic sur les gens du livre au XVIIIe siècle, et de Viera Rebolledo-Dhuin, post-doctorante au sein du projet DEF19, sur les éditeurs du XIXe siècle.

Ce séminaire est organisé par le LAMOP (Université de Paris I), le LARHRA (ENS de Lyon) et les Archives nationales, avec le soutien d’ANHIMA, de l’IHMC et du LabEx HaStec.

[Page de titre];

Du Verdier, La biographie et prosopographie des rois de France, 1583 (c) Gallica-BnF

Programme des séances Lire la suite

Colloque international SERD/PLH/BNF : « L’histoire littéraire en mode mineur… » – 13-14 octobre 2016

Colloque international

« L’histoire littéraire en mode mineur : le rôle des bibliophiles dans la promotion d’un panthéon littéraire alternatif au XIXe siècle »

jeudi 13 octobre 2016 à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris

vendredi 14 octobre 2016 à la BnF | Bibliothèque de l’Arsenal

Un colloque international sur les liens entre bibliophilie et histoire littéraire au XIXe siècle, organisé par la BnF, le laboratoire Patrimoine Littérature Histoire de l’Université Toulouse-Jean Jaurès et la Société des études romantiques et dix-neuviémistes, se tiendra à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris le jeudi 13 octobre 2016 et à la Bibliothèque de l’Arsenal le vendredi 14 octobre 2016.

Lire la suite

Appel à communication : « Usages de la collection éditoriale… »

Appel à communication

 Usages de la collection éditoriale : circulation, matérialité et formes de réception (Europe-Amériques, XIXe-XXIe siècles)

17-18 novembre 2017, Université de Lausanne

 Les équipes de recherche des universités de Lausanne (UNIL-Section d’histoire et Centre des sciences historiques de la culture), Rennes 2 (Rennes2-CELLAM,) et Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ-CHCSC) proposent une rencontre internationale autour de la question des Usages de la collection éditoriale : Circulation, matérialité et formes de réception (Europe-Amériques, XIXe-XXIe siècles), à Lausanne les 17 et 18 novembre 2017.

Cette proposition s’inscrit dans la continuité du programme de recherche La collection éditoriale Europe-Amériques (XVIIIeXIXe siècles), labellisé MSHB et piloté depuis 2010 par Christine Rivalan Guégo et qui a comme objectif de fédérer des chercheurs autour de l’étude du phénomène éditorial des collections. Une première rencontre, organisée par Christine Rivalan Guégo et Miriam Nicoli, a déjà eu lieu à Rennes en 2012. À l’issue de cette première étape, un ouvrage collectif a été publié aux Presses universitaires de Rennes : C. Rivalan Guégo et M. Nicoli (éd.), avec une préface de Jean-Yves Mollier, La Collection : essor et affirmation d’un objet éditorial (Europe/Amériques XVIIIe-XXIe siècles), Rennes, PUR, 2014.

Lire la suite

Les Ateliers du livre de la BnF : « Habiller le livre », 24 mai 2016

La Bibliothèque nationale de France organise chaque année, depuis 2002, deux demi- journées d’étude, ouvertes à tous sans inscription, appelées : « Les Ateliers du livre ». Si l’Atelier de décembre est toujours consacré à l’histoire des bibliothèques, celui du printemps traite de l’histoire du livre et de son environnement contemporain.

Atelier_BnF_2016-05-24Le prochain Atelier du livre, « Habiller le livre : phénomène de mode ou enjeu éditorial », organisé à la BnF (site Tolbiac, petit auditorium) en partenariat avec l’Université de Paris Ouest Nanterre la Défense (UPOND) le 24 mai 2016 de 14h à 19h00,  interrogera les fonctions et les enjeux des couvertures de livres. Apparue au cours de la première « révolution du livre » , élément essentiel dans la construction de l’identité des maisons d’édition au XIXe siècle, la couverture pose, à l’heure du numérique et de la « troisième révolution du livre », de nouvelles questions qui seront discutées au cours de l’Atelier.

Lire la suite

Publication : La censure théâtrale (1835-1849). Édition des procès-verbaux

A l’occasion de la publication de son ouvrage La censure théâtrale (1835-1849). Édition des procès verbaux, Odile Krakovitch participera à une table-ronde aux côtés de Frédéric Hervé qui présentera, lui, ses deux livres sur la censure du cinéma en France, au XXe siècle aux Archives nationales (site de Pierrefitte-sur-Seine) jeudi 17 mars à partir de 16h45.

La censure théâtrale, 1835-1849 : édition des procès-verbaux - Odile Krakovitch

Source : http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/fr/web/guest/237?sia-agenda-parameter=00100111111111

 

Publication : Plon. Le sens de l’histoire (1833-1962)

Le fruit du travail de Patricia Sorel sur la librairie Plon, qui est au cœur de son HDR, vient de voir le jour. Cela constitue un pierre angulaire du projet DEF19.

Plon. Le sens de l’histoire (1833-1962)

Fondée en 1833, l’imprimerie Plon devient une authentique maison d’édition au début de la IIIe République et bâtit sa renommée sur la publication d’ouvrages d’histoire. Après la Première Guerre mondiale, elle se hisse au niveau des plus grands éditeurs de littérature générale en publiant des écrivains aussi prestigieux que Georges Bernanos, Julien Green, Robert Brasillach et Henri Troyat. C’est aussi pendant l’entre-deux-guerres que sont lancées plusieurs collections qui vont connaître une grande notoriété, notamment « Le Roseau d’or » et « Feux croisés », ainsi qu’une collection de poche, la « Bibliothèque Plon ».

Sommaire du livre : http://pur-editions.fr/couvertures/1456154716_doc.pdf
Introduction : http://pur-editions.fr/couvertures/1456154703_doc.pdf
4e de couverture : http://pur-editions.fr/couvertures/1456154730_doc.pdf

Colloque : Les éphémères et l’événement (XVIe-XXIe siècles) – 12-13 février 2016

Les éphémères constituent des « petits documents du quotidien (tracts, étiquettes, affiches, prospectus…) » relativement peu étudiés en histoire du livre. Le colloque « Les éphémères et l’événementI (XVIe-XXIe siècles) », organisé les 12 et 13 févier 2016 prochains aux AN (site de Pierrefitte-sur-Seine, le 12/02 et site du CARAN le 13/02) dans le cadre du programme PatrimEph (2014-2016), représente donc une opportunité particulière qui touche (in)directement notre projet DEF19.

Menu, Café restaurant de la place Blanche, même maison Restaurant du rat mort : [menu] / Henry Somm

Lire la suite

Les Rendez-vous des métiers du livre à la Bibliothèque de l’Arsenal

La Bibliothèque de l’Arsenal et ses Rendez-vous des métiers du livre offrent un lieu de découverte, de débats, d’échanges entre les professionnels du livre et le public le plus large. Elle propose également des présentations temporaires de livres, du plus ancien à la création contemporaine, un centre de ressources sur les métiers du livre en accès libre, et des collections patrimoniales (reliures, bibliophilie, typographie, livres d’artiste…)

1916-014Le programme de janvier à juin 2016

Bibliothèque de l’Arsenal
1, rue de Sully 75004 Paris. Tél : 01 53 79 39 04
Horaires d’ouverture :
lundi-vendredi 10h-18h, samedi 10h-17h

Colloque international 26-27 nov. : Culture et (in)dépendances. Les enjeux de l’indépendance dans les industries culturelles

affiche-independanceICCALe Labex ICCA (Industries culturelles et création artistique) et le LabSIC (Laboratoire des Sciences de l’Information et de la Communication) de Paris 13 organisent :

à l’amphithéâtre de la MSH Paris-Nord
les 26-27 novembre 2015 un colloque international intitulé
« Culture et (in)dépendances. Les enjeux de l’indépendance dans les industries culturelles ».

Lire la suite

Parution : Hachette, le géant aux ailes brisées

Hachette, le géant aux ailes briséesVient de paraître aux Éditions de l’Atelier, un nouveau livre de Jean-Yves Mollier : Hachette, le géant aux ailes brisées.

Les Éditions de l’Atelier, créées en 1929 sous le nom des Éditions ouvrières, est une maison d’édition indépendante engagée. Elles publient entre autres « le Maitron » (ou Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et du mouvement social) et s’inscrivent plus généralement dans une démarche d’éducation populaire.

Dans Hachette, le géant aux ailes brisées, Jean-Yves Mollier s’intéresse à la maison presque bicentenaire bien connue. L’entreprise fondée en 1826 traverse sans encombre tous les régimes du XIXe et du XXe siècle, et s’impose comme un géant au début des années 2000. Cependant, l’arrivée de « Google, Apple, Facebook et Amazon, véritables Léviathan du monde moderne » bouscule cette hégémonie. Ainsi, cette « histoire secrète d’Hachette [qui] se lit comme [un] roman » permet de réfléchir aux conséquences de la troisième révolution du livre.

Source : http://www.editionsatelier.com/index.php?page=shop.product_details&flypage=bookshop-flypage.tpl&product_id=645&category_id=49&writer_id=674&option=com_virtuemart&Itemid=18

Biennale du numérique à l’ENSSIB : 23-24 novembre 2015

Les biennales du numérique de l’ENSSIB (École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques) ont vu le jour en 2011. Elles visent à établir un dialogue et une réflexion entre tous les spécialistes du livre qu’ils soient universitaires, éditeurs, libraires, bibliothécaires, etc. à l’heure de profondes transformations éditoriales.

La première rencontre s’intitulait « Médiations, savoirs, innovations » (2011), la seconde « Le numérique et ses usages » (2013).

Cette année « Les métiers du livre face au numérique » interroge les transformations, induites par le passage au numérique, pour l’ensemble des acteurs de la « chaîne du livre ». Compte tenu de l’ampleur des débats actuels relatifs à l’élaboration d’une loi sur le numérique et qui fait l’objet d’une consultation publique, la rencontre s’annonce riche en discussions. Lire la suite

Journée d’études internationale, 23 octobre 2015

Le 23 octobre 2015 aura lieu le premier rendez-vous scientifique du projet DEF19 :

Dictionnaires et répertoires des gens du livre,
en Europe et dans le monde.
Expériences et perspectives

 Journée d’études internationale

23 octobre 2015

Bibliothèque de l’Arsenal (1 rue de Sully, Paris 4e)

Inscription obligatoire avant le lundi 19 octobre 2015 à l’adresse : anr.def19@gmail.com

Programme provisoire

  Lire la suite

Soutenance de thèse : « Bodoni imprimeur d’Europe » par A. De Pasquale

ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES IVe section

Monsieur Andrea De Pasquale, directeur  général de la Bibliothèque nationale centrale d’Italie à Rome, soutiendra sa thèse

Bodoni, imprimeur d’Europe

le 22 octobre 2015 à partir de 14h, à l’École nationale des Chartes, 65 rue de  Richelieu, F- 75002 Paris, salle Léopold Delisle.

Jury :
Frédéric Barbier, directeur d’études à l’EPHE («Histoire et civilisation du livre»)
Lodovica Braida, professeur à l’Université de Milan
Pedro M. Cátedra, professeur à l’Université de Salamanque
Marisa Midori Deaecto, professeur à l’Université de São Paulo
Jean-Michel Leniaud, directeur de l’École nationale des chartes
István Monok, professeur à l’Université de Szeged, directeur général de la Bibliothèque et des Archives de l’Académie hongroise des sciences.

Résumé :
Jean-Baptiste Bodoni (1740-1813) est l’un des imprimeurs les plus célèbres du monde occidental et, pour l’Italie, le dernier représentant de la « Typographie d’Ancien Régime » en même temps que le premier des « modernes ». Il a en effet été le dernier capable de dessiner, graver et fondre lui-même ses caractères, tout en exerçant conjointement l’imprimerie et la librairie. Après lui, l’industrialisation du livre commence : les activités qu’il réunissait dans son entreprise, selon la tradition remontant à la naissance de l’imprimerie, se scindèrent sans retour, tandis que la production imprimée s’adressait désormais à la fois à des marchés plus vastes et à des publics différents et plus larges. Les tirages de masse s’accompagnèrent d’une baisse de la qualité et d’une plus grande banalité du style.
Grâce à Angelo Pezzana, directeur de la Bibliothèque de Parme au XIXème siècle, les outils utilisés par Bodoni pour fabriquer les caractères, mais aussi ses archives et une collection complète des volumes produits par son atelier, ont été conservés jusqu’à nos jours. Il est donc possible de reconstruire la vie de Bodoni, en insistant notamment sur ses rapports avec les cours d’Europe et avec le marché de la bibliophilie, sur les conditions et les pratiques de travail dans la fonderie de caractères et dans l’imprimerie, et sur la genèse des ouvrages les plus célèbres. La fortune qui a été la sienne remonte aux décennies qui suivent sa disparition et se prolonge jusqu’à aujourd’hui, où les caractères Bodoni sont utilisés dans les graphismes publicitaires et dans les revues, ainsi que pour les marques de mode. Ils sont, toujours, des symboles de l’élégance, de la simplicité, et en même temps du luxe et de l’italianité.

Séminaire « Histoire de l’édition, du livre et de la lecture en Europe du XVIIIe au XXIe siècle » : Auteur et éditeur, deux figures indissociables.

A la fin des années 1960, Roland Barthes et Michel Foucault mirent au centre de leurs analyses la fonction « auteur » en montrant qu’elle était une construction historique. Vingt-cinq ans plus tard, en publiant Le sacre de l’écrivain (1985) sous-titré « Essai sur l’avènement d’un pouvoir spirituel laïque dans la France moderne. 1750-1830 », Paul Bénichou apportait de nombreux éléments à cette enquête. Intellectuel ou artiste, écrivain ou philosophe, l’auteur s’était en effet taillé une place considérable dans l’espace public entre le milieu du XVIIIe siècle et le mitan du suivant. Dès le début du Second Empire, le champ littéraire était constitué et la publication de L’éducation sentimentale (1869) en apportait la preuve définitive selon l’analyse proposée par Pierre Bourdieu dans Les Règles de l’art. Genèse et structure du champ littéraire (1992).

Lire la suite

Appel à contribution : L’histoire littéraire en mode mineur : bibliophilie et promotion d’un panthéon littéraire alternatif au XIXe s.

« L’histoire littéraire en mode mineur : le rôle des bibliophiles dans la promotion d’un panthéon littéraire alternatif au XIXe siècle »

Colloque SERD / PLH / BNF

14-15 octobre 2016

Date limite le 15 janvier 2016

Argumentaire scientifique :

Ainsi que le professait Jean Viardot dans un article fondateur consacré aux « nouvelles bibliophilies » qui émergent à la suite des bouleversements induits par la Révolution Française, le début du XIXe siècle marque l’avènement de pratiques de collection spécialisées, axées sur la recherche systématique de la rareté, de la singularité, rompant avec le modèle de l’Ancien Régime, à la fois universaliste et aristocratique. Le caractère désirable de l’exemplaire de collection réside désormais, aux yeux du bibliophile, dans sa non-adéquation au système de valeurs érigé en norme par un secteur éditorial en voie d’industrialisation, où l’exigence de plaire à un lectorat élargi et démocratisé contribue à l’uniformisation de la production.

Lire la suite