Les bibliothèques au sommaire du nouveau numéro de la revue Romantisme

La revue Romantisme publie en ce mois de septembre 2017 un numéro consacré aux « Bibliothèques ». Y sont étudiées les modalités diverses de la diffusion du livre, des bibliothèques d’amateurs aux bibliothèques populaires, en passant par celles des universités et la Bibliothèque royale.

Sommaire

Introduction (Cécile Reynaud)
Lecteurs et emprunteurs à la Bibliothèque royale sous la monarchie de Juillet (Bruno Blasselle et Ségolène Blettner)
La naissance tardive des bibliothèques universitaires (Daniel Renoult)
Les débuts de la bibliothèque populaire de Versailles : Lecture et politique au temps de la libéralisation de l’Empire (Jean-Charles Geslot et Agnès Sandras)
La formation d’une bibliothèque d’art au musée du Louvre (an II-1870) (Rose-Marie Le Rouzic)
Les bibliothèques d’amateurs au XIXe siècle : Oeuvres transitoires cherchent mémoire (Amélie Calderone)

Les envois à Victor Hugo. Étude d’un corpus de dédicaces (Céline Micout)
La littérature en partage : Regards croisés de voyageurs sur les bibliothèques islandaises du XIXe siècle (Marie Mossé)
Sur l’usage romanesque des Poèmes d’Ossian : Corinne et « le fils de Caïrbar » (Shelly Charles)
Les cercles artistiques, littéraires et philosophiques d’Hector Guimard, « architecte d’Art » (Bruno Montamat)

« Bibliothèques », Romantisme. Littératures – arts – sciences – histoire, n° 3, septembre 2017, 144 pages. Armand Colin, 20€. < lien vers la page de présentation >