Colloque international SERD/PLH/BNF : « L’histoire littéraire en mode mineur… » – 13-14 octobre 2016

Colloque international

« L’histoire littéraire en mode mineur : le rôle des bibliophiles dans la promotion d’un panthéon littéraire alternatif au XIXe siècle »

jeudi 13 octobre 2016 à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris

vendredi 14 octobre 2016 à la BnF | Bibliothèque de l’Arsenal

Un colloque international sur les liens entre bibliophilie et histoire littéraire au XIXe siècle, organisé par la BnF, le laboratoire Patrimoine Littérature Histoire de l’Université Toulouse-Jean Jaurès et la Société des études romantiques et dix-neuviémistes, se tiendra à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris le jeudi 13 octobre 2016 et à la Bibliothèque de l’Arsenal le vendredi 14 octobre 2016.

Lire la suite

Appel à communication : « Usages de la collection éditoriale… »

Appel à communication

 Usages de la collection éditoriale : circulation, matérialité et formes de réception (Europe-Amériques, XIXe-XXIe siècles)

17-18 novembre 2017, Université de Lausanne

 Les équipes de recherche des universités de Lausanne (UNIL-Section d’histoire et Centre des sciences historiques de la culture), Rennes 2 (Rennes2-CELLAM,) et Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ-CHCSC) proposent une rencontre internationale autour de la question des Usages de la collection éditoriale : Circulation, matérialité et formes de réception (Europe-Amériques, XIXe-XXIe siècles), à Lausanne les 17 et 18 novembre 2017.

Cette proposition s’inscrit dans la continuité du programme de recherche La collection éditoriale Europe-Amériques (XVIIIeXIXe siècles), labellisé MSHB et piloté depuis 2010 par Christine Rivalan Guégo et qui a comme objectif de fédérer des chercheurs autour de l’étude du phénomène éditorial des collections. Une première rencontre, organisée par Christine Rivalan Guégo et Miriam Nicoli, a déjà eu lieu à Rennes en 2012. À l’issue de cette première étape, un ouvrage collectif a été publié aux Presses universitaires de Rennes : C. Rivalan Guégo et M. Nicoli (éd.), avec une préface de Jean-Yves Mollier, La Collection : essor et affirmation d’un objet éditorial (Europe/Amériques XVIIIe-XXIe siècles), Rennes, PUR, 2014.

Lire la suite

Appel à contribution : « Une fabrique collective du patrimoine littéraire (XIXe-XXIe siècles) »

« Une fabrique collective du patrimoine littéraire (XIXe-XXIe siècles). Les collections de monographies illustrees », numéro spécial de Mémoires du livre. Studies in Book Culture, s. dir. David Martens (KULeuven – MDRN) et Mathilde Labbé (Université Paris Sorbonne), vol. 7, n° 1, automne 2015.

Au cours du XIXe siècle, l’économie du livre, alors en plein essor, a été marquée par l’apparition de séries d’ouvrages consacrés aux écrivains. Qu’il s’agisse de biographies, de recueils de portraits ou encore d’essais critiques, l’iconographie, qui se développe grâce aux nouvelles techniques d’impression, y joue un rôle de plus en plus important. Contribuant à la fabrique d’un patrimoine littéraire fondé sur l’évocation de figures présentées comme admirables et sacralisées, ces collections sont partie intégrante de ce qui est apparu a posteriori comme une vaste politique d’extension du lectorat. Reste que, si elles ont marqué la médiation de la littérature et son histoire, elles constituent une niche encore relativement méconnue du champ éditorial, en dépit de leur impact sur le marché du livre et le rapport à la chose littéraire.

Lire la suite

La BnF et le projet ANR DEF19

La Bibliothèque nationale de France (BnF) et le projet ANR DEF19
(Dictionnaire des éditeurs français du XIXe siècle)

Au cœur des missions de la BnF : catalogage, métadonnées, notices d’autorité

La Bibliothèque nationale de France, établissement public sous tutelle du ministère de la Culture et de la communication (MCC) institué par décret du 3 janvier 1994, a succédé à la Bibliothèque nationale (BN), elle-même héritière de la Bibliothèque du Roi, constituée par les rois de France à partir du XIVe siècle. Enrichie depuis 1537 par l’obligation du dépôt légal de toute nouvelle édition publiée en France ainsi que par les confiscations de l’époque révolutionnaire et impériale et par une politique d’acquisitions, elle conserve aujourd’hui sur l’ensemble de ses sites (Richelieu, Tolbiac – François-Mitterrand, Arsenal, Opéra…) plus de 13 millions de livres imprimés — dont plus de 1,5 million sont antérieurs à 1830 —, des millions de fascicules de périodiques et des collections de premier plan en ce qui concerne les documents dits spécialisés (manuscrits, estampes, photographies, affiches, cartes et plans, partitions musicales, supports audiovisuels…). Aussi la BnF a-t-elle pour missions de « collecter, conserver, enrichir et communiquer le patrimoine documentaire national » (décret du 3 janvier 1994).

Lire la suite