Ce que nous apprennent les registres d’inscription des privilèges de la communauté des imprimeurs et libraires de Paris sur les femmes du livre

Visibilité/invisibilité des femmes dans le marché du livre au xviie siècle : ce que nous apprennent les registres d’inscription des privilèges de la communauté des imprimeurs et libraires de Paris

Edwige KELLER-RAHBÉ, Université Lumière Lyon 2

Lors du colloque « Visibilité, invisibilité des savoirs des femmes », Edwige Keller-Rahbé a présenté un projet en cours sur les rapports entre femmes et librairie, à partir des privilèges de librairie – dont elle reprend la définition de Jean-Dominique Mellot.

Du lendemain de la Fronde, le 8 avril 1653, jusqu’en 1790, l’inscription sur le livre de la communauté des libraires et imprimeurs devient obligatoire et ce, pour contrôler les librairies. Ces registres, de grand format, comprennent la date d’enregistrement, le nom de l’exposant, de l’exposante ou de celui qui présente le privilège ainsi que la formulation du privilège. Lire la suite

Colloque international : Visibilité, invisibilité des savoirs des femmes. Dynamiques et stratégies à l’œuvre (8-9 nov. 2018)

Colloque international
8 & 9 novembre 2018

Université Paris-Est Marne-la-Vallée
Auditorium de la BU Georges Perec
Rue des Frères Lumière 77420 Champs-sur-Marne

Organisatrices (UPEM, EA LISAA 4120)
Claire Delahaye
Isabelle Mornat
Caroline Trotot

Comité scientifique
Olivier Brossard (UPEM), Michèle Clément (Lyon 2),
Isabelle Garnier (Lyon 3), Natania Meeker (USC Los Angeles),
Béatrice Mousli (USC Los Angeles), Camille Morineau (AWARE),
Isabelle Mornat (UPEM) Lire la suite

Atelier du livre de la BnF – 22 novembre 2018

Dispositif pour déficients visuels, Hall des Globes de la BnF © David Paul Carr / BnF

Atelier du livre : D’hier à demain, bibliothèques & publics empêchés

Quel accès au livre et à la lecture pour les publics en situation de handicap ou hospitalisés ?

En partenariat avec l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques & l’École nationale des chartes

Que faut-il entendre par « publics empêchés », cette expression souvent reprise aujourd’hui lors de journées d’étude professionnelles comme dans les circulaires officielles, et dont les contours peuvent parfois paraître flous ? Lire la suite

8e séminaire international : Réseaux publics, relations éditoriales (Madrid, 22-23 oct. 2018)

VIII SEMINARIO INTERNACIONAL

REDES PÚBLICAS, RELACIONES EDITORIALES

 

Prácticas culturales y esfera pública: editoras españolas contemporáneas

 Madrid, 22 y 23 de octubre de 2018

Centro de Ciencias Humanas y Sociales, CSIC

“Lumen fue una empresa de mujeres”, aseguraba Esther Tusquets en Confesiones de una editora poco mentirosa (2005), frente a la realidad socio-cultural del momento: “No existían en los sesenta, ni creo que existan hoy, muchas empresas editoriales regidas por mujeres. Hay, eso sí, muchísimas mujeres trabajando en ellas, ocupando incluso cargos destacados, pero no en la cúspide, donde se toman las decisiones realmente importantes. Las decisiones realmente importantes son en nuestro mundo las que conciernen al dinero, y es ahí donde se estrellan nuestras reivindicaciones”. Lire la suite

JE : « La Bibliothèque nationale en temps de guerre (1870-1945) » le 16 oct. 2018

Source : Gallica – Biliothèque nationale et universitaire de Strasbourg
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b105092662/f1.highres

INVITATION – Après-midi d’étude du Comité d’histoire de la BnF

Plongez au cœur d’une histoire mouvementée !

« La Bibliothèque nationale en temps de guerre (1870-1945) »

Le mardi 16 octobre 2018 | 14h00 – 20h00

BnF – Arsenal (1, rue de Sully, Paris 4°, M° Sully-Morland)  Lire la suite

AAP : Mémoires du livre / Studies in Book Culture : « Édition, littérature et politique : échanges franco-américains au XIXe siècle »

La revue Mémoires du livre / Studies in Book Culture lance un appel de textes bilingue en vue de son 21ème numéro, intitulé : « Édition, littérature et politique : échanges franco-américains au XIXe siècle / France and the United States in the Nineteenth Century: Publishing, Literature and Politics » et dirigé par Michaël Roy, de l’Université Paris Nanterre.

Les propositions d’articles en français ou en anglais comprenant un résumé d’environ 500 mots ainsi qu’une courte notice biographique devront parvenir par courriel d’ici le 1er novembre 2018 à Michaël Roy (michael.roy [at] parisnanterre.fr). Après évaluation par le comité de rédaction, une réponse sera donnée fin novembre 2018. Les articles dont la proposition aura été acceptée seront à rendre pour le 1er mars 2019. Ils seront alors expertisés en double aveugle. La version définitive devra être envoyée au plus tard le 30 juin 2019. La publication du dossier est prévue pour l’automne 2019.

Toutes les informations concernant cet appel se trouvent : https://www.usherbrooke.ca/grelq/accueil/actualite-du-grelq/nouvelles-details/article/38011/

A propos du nouvel ouvrage de Jean-Yves Mollier

Jean-Yves Mollier, professeur émérite de l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines et membre du programme ANR DEF19, a récemment publié un ouvrage intitulé L’âge d’or de la corruption parlementaire. 1930-1980, qui montre notamment les liens entre la presse et les milieux politiques.

A l’occasion de la parution de cet ouvrage, Jean-Yves Mollier répond à un entretien mené par Laurent Mauduit, de Médiapart.

L’ouvrage de Jean-Yves Mollier fait également l’objet de nombreuses recensions, voir notamment celle d’Annie Lacroix-Riz dans Le Monde diplomatique.

Ladislas Mandel (1921-2006) à l’honneur

Aresnal. Fonds Mandel (c) BnF

La Bibliothèque de l’Arsenal et le Musée de l’Imprimerie et de la communication graphique de Lyon organisent, avec le soutien de l’Institut d’histoire du livre, un colloque en hommage au grand typographe, créateur de caractères et collectionneur Ladislas Mandel (1921-2006).

Intitulé « Ladislas Mandel (1921-2006) ou l’humanisme de la lettre », ce colloque se tiendra le 11 juin 2018 à la Bibliothèque de l’Arsenal, de 9h30 à 18h.

À cette occasion, des documents du fonds Mandel de la BnF-Bibliothèque de l’Arsenal (objets, imprimés et archives) seront exposés dans le Petit Salon. Des documents du fonds Mandel du Musée de l’Imprimerie et de la communication graphique seront quant à eux exposés à Lyon à l’automne 2018. Lire la suite

DEF19 au séminaire d’histoire des mathématiques de l’IHP le 15 juin 2018

Fondé en 1948, le séminaire d’histoire des mathématiques de l’Institut Henri Poincaré est un lieu d’échange entre historiens des mathématiques et participe également à maintenir et développer les liens entre mathématiciens et historiens.

Le séminaire organise actuellement cinq séances annuelles. Ces séances thématiques visent à faire le point sur les recherches actuelles et peuvent constituer en la présentation du travail d’un groupe de recherche ou être spécialement construites pour le séminaire. Elles se composent non seulement de conférences mais aussi de tables rondes et discussions abordant des questions méthodologiques et historiographiques.

La séance du 15 juin 2018, qui aura lieu 11 rue Pierre et Marie Curie (75005) de 14h à 18h30 (en salle 314), s’articule autour d’une thématique, qui intéresse fortement DEF19, intitulée :

Méthodes biographiques et prosopographiques

Lire la suite

DEF19 aux Lundis numériques de l’INHA, le 14 mai prochain

Depuis l’année 2013-2014, l’INHA organise les « Lundis numériques », qui constitue un séminaire mensuel dédié aux discussions sur des problématiques et des projets concernant les enjeux, les représentations, les aspects techniques ou encore les questions juridiques liées à l’histoire de l’art et à l’image, sous toutes ses formes. Les Digital Humanities ayant pris de l’ampleur, le séminaire permet de s’interroger sur les outils et méthodes utilisés par les chercheurs.

Dans ce cadre, Jean-Charles Geslot (MCF, UVSQ) et Viera Rebolledo-Dhuin (docteure en histoire, UVSQ), ont l’honneur de présenter une conférence, liée au projet DEF19, le 14 mai 2018 aux Lundis numériques de l’INHA de 18h à 19h30, intitulée :

La prosopographie à l’heure du web sémantique : Omeka S au service du dictionnaire des éditeurs français du XIXe siècle

La conférence, ayant donné lieu à une captation vidéo, vous pourrez la retrouver sur la chaîne Youtube des « Lundis numériques » ou, directement, en suivant le lien : https://www.youtube.com/watch?v=89Wzfn_fAaY&index=0&list=PLsl8NWzVv6T2CQFtBOfnlA_EKLFeCFSUG

Archives pour demain

Françoise Banat-Berger, directrice des Archives Nationales, invite à participer à la grande enquête sur la collecte des archives publiques intitulée « Archives pour demain« .

DEF19 étant partenaire des AN, nous nous permettons de relayer cette invitation. La première phase d’enquête intitulée « État des lieux », sera menée jusqu’à la fin du mois d’avril. Lire la suite

Publication d’une histoire de l’édition gestionnaire française (HOMO GESTOR)

Luc MARCO développe un triptyque intitulé HOMO GESTOR. Histoire de l’édition gestionnaire française et publié aux éditions EDI-GESTION (Castres) avec le soutien de l’association IHPM (Institut d’Histoire et de Prospective du Management).

Le premier volume, qui vient de paraître, couvre la période 1486-1914. Le deuxième sera dédié à la période 1915-2015. Le troisième consistera en un index général des deux premiers tomes, auquel s’ajoutera un répertoire des revues disparues. Lire la suite

Publication d’une histoire de la famille Didot-Saugrain-Gélis : appel à souscription

Offre spéciale de souscription jusqu’au 30 mai 2018 : l’histoire passionnante de la famille Didot-Saugrain-Gélis

Au XVIe siècle, l’histoire commence avec les Didot, maîtres incontestés dans le cercle parisien de la librairie, des industries de l’imprimerie et des arts typographiques.
Elle se poursuit avec les Saugrain, autre illustre dynastie de libraires-imprimeurs.
Elle croise et partage le destin des grandes familles qui se sont illustrées dans les métiers du livre à Paris et à Lyon : Rigaud, Nyon, Ravenel, Samson, Barrois, de Bure, Moutard, Aumont, etc..
Et se poursuit jusqu’à aujourd’hui à travers trois générations d’architectes, les Gélis. Lire la suite

Journée d’étude en l’honneur de Pierre Aquilon, jeudi 12 avril : « Le livre à Rouen au XVIe siècle »

Lettrine, Denis Janot (Harvard, Law Library)

Journée d’étude en l’honneur de Pierre Aquilon,
Maître de conférences honoraire à l’Université François Rabelais de Tours
 
LE LIVRE A ROUEN AU XVIe SIÈCLE
Rouen, 12 avril 2018
En lien avec les rencontres Renouard du 13 avril 2018


Organisation : Université de Rouen (GRHis, EA 3831), Ville de Rouen (Rouen nouvelles Bibliothèques), École nationale des Chartes/Centre Jean-Mabillon
Avec le soutien de l’Institut Universitaire de France
Lieu : Université de Rouen (salle de conférence, Maison de l’Université,  place Emile Blondel, Campus Lettres, Mont-saint-Aignan,) et Bibliothèque patrimoniale Villon de Rouen
Comité d’organisation :
Anna Bellavitis, Professeure d’histoire moderne, Université de Rouen
Christine Bénévent, Professeure d’histoire du livre et de bibliographie, Ecole nationale des chartes
Thierry Claerr, Chercheur associé, Centre Jean Mabillon, Ecole nationale des chartes , Conservateur général des bibliothèques, Ministère de la culture
Elisabeth Lalou, Professeure d’histoire médiévale, Université de Rouen
Anne-Bénédicte Levollant, Conservatrice des bibliothèques, Bibliothèque de Rouen Lire la suite

ECRIDIL : 30 avril-1er mai 2018 (Montréal)

Le livre, défi de design. L’intersection numérique de la création et de l’édition

ÉCRIDIL (Écrire, Éditer, Lire à l’ère numérique), édition 2018

Après plus d’une décennie d’expérimentations sur le livre numérique (depuis les premières liseuses et l’adoption du standard epub), les discours soutiennent soudain l’idée d’une certaine faillite de la révolution annoncée pour le livre dans un contexte numérique, à grands renforts d’études, par exemple, sur la préférence des jeunes pour les livres sur support papier. C’est pourtant là faire l’impasse de transformations profondes dans les pratiques de production et de consommation du livre aujourd’hui – depuis le succès de la plateforme Kindle d’Amazon, de nouveaux modes de circulation du savoir scientifique (pensons à l’enjeu du libre accès et de la structuration des contenus), les nouvelles formes numériques de diffusion de la culture, jusqu’aux statistiques impressionnantes d’adhésion au prêt numérique d’ouvrages dans les bibliothèques publiques. S’il y a certainement une conception conventionnelle du livre qui persiste dans les esprits et les préférences des lecteurs (rattachée à son acquisition, à sa manipulation, à sa possession physique sous forme de codex), un examen du spectre large des manifestations du livre aujourd’hui ne peut écarter une pénétration avérée du numérique dans ses modalités d’existence. Au cœur de ce colloque s’inscrit un questionnement fondamental et transversal : qu’est-ce qu’un livre ? Comment est-il appelé à se transformer en contexte numérique ? Lire la suite