Colloque international : L’histoire de l’édition juridique (XVIe-XXIe siècle). Un état des lieux – 25-26 janvier 2018

L’histoire de l’édition juridique (XVIe – XXIe siècle). Un état des lieux

Nanterre – Paris les 25-26 janvier 2018
Université Paris Nanterre
École normale supérieure, Jourdan

De la naissance de l’imprimerie à la Révolution numérique que nous vivons actuellement, la culture des juristes est avant tout livresque. Et l’on se plaît à reconnaître que le Code civil est sans conteste un point de rupture dans l’histoire de l’édition juridique. Or si l’histoire de l’édition, du livre et de la lecture demeure un champ de recherche attesté, reconnu et fortement référencé depuis les années 1980, il faut humblement reconnaître que la recherche sur la production imprimée des livres de droit demeure pour beaucoup sous-estimée et peu développée. La prise de conscience pourtant chez les juristes d’un intérêt pour l’enseignement de leur discipline, puis pour ceux d’entre eux qui avaient laissé des traces théoriques comme pratiques , en métropole, dans les colonies, comme à l’étranger, ne pouvait pas négliger un axe essentiel de la transmission de la pensée juridique : l’étude du livre juridique et de son édition par laquelle il acquiert un statut autonome de relais incontournable du droit. Le moment est sans doute venu de réfléchir à un état des lieux de cette question selon les cinq axes des acteurs, des usages, des finalités, des formes et de la circulation de la littérature juridique.

Programme

Jeudi 25 janvier 2018 : Université Paris Nanterre

9h30 – Accueil des participants

10h – 10h15 Ouverture – Robert Carvais, CNRS Centre de théorie et analyse du droit

1re Session : Les acteurs de l’édition : juristes ou professionnels du monde du livre ?

Président : Frédéric Audren, CNRS – École de droit de Sciences Po

10h15 – 10h45   Xavier PREVOST (Université de Bordeaux – IRM – EA 7434)
L’édition de la loi à l’époque moderne à travers les recueils factices d’actes royaux de la Bibliothèque nationale de France

10h45 – 11h15    Yann-Arzel DURELLE-MARC (Université Paris 13, CERAL)
L’entreprise éditoriale de l’Académie de Législation (1800-1807 / an X-XIV de la République)

11h15 – 11H45    Laura BECK VARELA (Universidad Autónoma de Madrid)
Livres juridiques pour l’ « indispensable marché catholique ». Trajectoires et stratégies des Anisson entre Lyon, Madrid et Lisbonne (1645-1724)

11h45 – 12h       Pause-café

12h – 12h30      Viera REBOLLEDO-DHUIN (Université Versailles-Saint-Quentin – CHCSC– EA2448)
Chroniques de l’entre-soi des éditeurs de droit parisiens au milieu du XIXe siècle. Co-éditions, faillites et suicides en chaînes.

12h30 – 13h      Charles VALLEE (Président d’honneur des éditions DALLOZ, Conseiller auprès de la direction générale du Groupe)
Quelques remarques sur l’histoire de Dalloz de 1824 à nos jours

13h – 14h : Déjeuner 

2e Session : Les publics et usages des livres et des revues juridiques

Présidente : Géraldine Cazals, Université de Rouen, IUF

14h – 14h30      Raphaële MOUREN (Institut Warburg, Londres/Centre Gabriel Naudé, Enssib, Villeurbanne)
Collectionner les ouvrages juridiques ? Les bibliophiles des Lumières

14h30 – 15h      Clemmy FRIERICH (Université de Toulouse)
Editer le droit administratif au XIXe siècle. De quoi les stratégies pour promouvoir les littératures administratives sont-elles le nom ?

15h – 15h30      Antoine PELICAND (CeRCriD – Université Jean Monnet – Saint-Etienne)
L’apport de l’édition juridique à la structuration des justices de paix (fin du XIXe siècle)

15h30 – 16h      Sebastiaan VANDENBOGAERDE (Université de Gand)
Les revues juridiques belges

16h – 16h30      Pause-café

3e Session : Le livre juridique : objet commercial et/ou intellectuel ?

Président : Jean-Yves Mollier, Université de Versailles Saint-Quentin

16h30 – 17h      Fatiha CHERFOUH (Université Paris Descartes. Sorbonne Paris Cité)
Pour l’amour de la science ? Enquête sur les motivations des créateurs de revues juridiques

17h – 17h30      Pierre-Nicolas BARENOT (l’Université Jean Monnet – Saint Etienne – CeRCriD)
Inventer et réinventer les genres doctrinaux au XIXe siècle

17h30 – 18h      Carlos HERRERA (Université de Cergy-Pontoise)
L’édition juridique comme stratégie théorique. Le cas d’Edouard Lambert

18h – 18h30      Martine KALUSZYNSKI (CNRS – Pacte, Université de Grenoble)
Le mouvement critique du droit en publica(c)tions : la revue Procès, organe de réforme ou de révolution ?

 

Vendredi 26 janvier 2018 : École normale supérieure, Jourdan

9h Accueil des participants

4e Session : Les aspects formels (genre et configuration) du texte juridique

Président : Patrick Arabeyre, Ecole nationale des chartes

9h30 – 10h       Valérie HAYAERT (Institut des Hautes Études sur la Justice, Paris)
Les rôles de l’image scientifique dans l’imprimé juridique (XVIe-XVIIe siècle): arts de mémoire et diagrammes visuels

10h – 10h30      Quentin EPRON (Université Panthéon-Assas – Institut Michel Villey)
L’âge des index (XVIe-XVIIe siècles)

10h30 – 10h45  Pause-café

10h45 – 11h15    Marie HOULLEMARE (Université de Picardie)
La dynamique impériale de l’édition de recueils juridiques coloniaux au XVIIIe siècle

11h15 – 11h45    Guillaume RICHARD (Université Paris-Descartes)
Stratégies d’actualisation des ouvrages juridiques et conception pratique du droit

11h45 – 12h15    Robert CARVAIS (CNRS – CTAD – Université Paris Nanterre)
Les catalogues d’éditeurs juridiques

12h15 – 14h : Déjeuner

5e : La circulation du droit édité : diffusion et traduction

Présidente : Valérie Tesnière, CMH, EHESS

14h – 14h30      Sébastien EVRARD (Université de Lorraine)
Un éditeur parisien dans le livre juridique des Lumières : La veuve Desaint et la diffusion de ses publications (1765-1766)

14h30 – 15h      Annamaria MONTI (Università Bocconi)
L’édition juridique italienne aux XIXe-XXe siècles

15h – 15h30      François DESSEILLES (Université de Liège)
Panorama de l’édition juridique en Belgique francophone

15h30 – 16h      John W. CAIRNS (University of Edinburgh)
Montesquieu in Edinburg

16h – 16h30      Pause- Café

16h30 – 18h : Table-ronde – Quel chantier pour une histoire des éditeurs juridiques ?

Présidente : Anne-Sophie Chambost (Université Jean Monnet, Saint Etienne, CerCriD)
Longtemps l’ouvrage de droit a été une telle évidence qu’on se contentait du lieu commun de « la culture juridique comme culture livresque » pour se concentrer sur son auteur et son contenu, sans considérer le livre dans sa matérialité, en tant qu’objet. Or pour certains sociologues du livre, celui-ci n’est pas tant écrit (contrairement au texte) qu’il est manufacturé : objet et discours, le livre est le produit du travail collectif d’un grand nombre d’acteurs, intermédiaires situés entre l’auteur et le lecteur. Dans ces conditions, entreprendre de faire l’histoire des formes de l’écriture juridique amène nécessairement à s’intéresser à la production matérielle du livre juridique et aux vecteurs de sa diffusion, bref cela suppose que les juristes ouvrent enfin le chantier d’une histoire des éditeurs juridiques. Ainsi, nous vous proposons de participer à une table ronde à vocation exploratoire sur les enjeux et les possibilités d’une histoire des éditeurs juridiques. Cette table ronde réunit des éditeurs juridiques, des représentants de bibliothèques universitaires mais aussi des historiens spécialistes de l’histoire du livre.

Avec
Valérie Tesnière (EHESS, CMH)
Sidonie Doireau (Directrice éditoriale)
Emmanuelle Filiberti (Editions LGDJ – Lextenso)
Albert Rigaudière (Economica ) (sous réserve)
Fanny Bouteiller (Responsable d’édition, PUF)
Hélène Hoch (Directrice du marché universitaire et librairie, Directrice éditoriale, Dalloz)
Noëlle Balley, Alexandra Gottely, Cécile Cérède (Bibliothèque Cujas)

18h Conclusion – Jean-Louis Halpérin (ENS, Centre de théorie et analyse du droit)

Comité d’organisation
Robert Carvais, CNRS, CTAD, Université Paris Nanterre
Jean-Louis Halpérin, Ecole normale supérieure, CTAD

Comité scientifique
Patrick Arabeyre, Ecole nationale des chartes
Frédéric Audren, CNRS, Ecole de droit de Science Po
Robert Carvais, CNRS, CTAD, Université Paris Nanterre
Géraldine Cazals, Université de Rouen, IUF
Anne-Sophie Chambost, Université Jean-Monnet, Saint-Etienne, CerCriD
Jean-Louis Halpérin, Ecole normale supérieure, CTAD
Jean-Yves Mollier, Université de Versailles Saint-Quentin
Valérie Tesnière, CMH, EHESS

Programme au format PDF : prospectusWeb


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *