Publication d’une histoire de l’édition gestionnaire française (HOMO GESTOR)

Luc MARCO développe un triptyque intitulé HOMO GESTOR. Histoire de l’édition gestionnaire française et publié aux éditions EDI-GESTION (Castres) avec le soutien de l’association IHPM (Institut d’Histoire et de Prospective du Management).

Le premier volume, qui vient de paraître, couvre la période 1486-1914. Le deuxième sera dédié à la période 1915-2015. Le troisième consistera en un index général des deux premiers tomes, auquel s’ajoutera un répertoire des revues disparues.


HOMO GESTOR (I). Histoire de l’édition gestionnaire

Ce livre présente l’histoire des éditeurs de gestion des entreprises et des organisations dans le champ francophone. La littérature d’histoire managériale n’étudie pas assez le rôle fondamental de ces éditeurs gestionnaires. C’est ce qui est fait ici, en repartant du premier ouvrage consacré aux profits de l’agriculture au quinzième siècle pour aller jusqu’aux ouvrages scientifiques à la veille de la Première guerre mondiale, dont la traduction française de Frederick Taylor. Après une partie consacrée à l’évolution du marché des livres de gestion (commerce et économie politique selon les termes de l’époque), l’ouvrage aborde, dans une deuxième partie, le corpus proprement dit, c’est-à-dire la liste de 3 000 ouvrages qu’ont publiés ces éditeurs spécialisés en 430 ans. Les textes imprimés sont soit des brochures, des articles de revues, des dictionnaires et encyclopédies, des livres, ou des comptes rendus de congrès. Ce marché du livre de gestion, alors très concurrentiel, a d’abord concerné la comptabilité, la gestion agricole, les poids et mesures, ou l’enseignement commercial. Puis il s’est étendu à la gestion des manufactures, des usines et des grands entrepôts. Les méthodes testées dans le secteur privé ont ensuite peu à peu envahi le secteur public et parapublic. Des éditeurs se sont spécialisés sur la partie privée avec une optique libérale (Bailleul, Renard, Guillaumin, Alcan), d’autres ont choisi la partie plus technique de la comptabilité (Pigier, Chaix), d’autres enfin ont privilégié la gestion publique (Berger-Levrault). Cet ouvrage recense 943 éditeurs toutes catégories confondues. Les tendances idéologiques y sont bien représentées : les libéraux, les conservateurs, les catholiques, les socialistes, les radicaux, et les communistes. Toutes les formes d’entreprises sont étudiées dans ce corpus spécialisé : les PME, les coopératives, les sociétés commerciales et industrielles, les groupes de sociétés, et les grandes entreprises déjà multinationales avant la lettre. Ce livre intéressera les historiens de l’économie et de la gestion des entreprises, et pourra servir d’ouvrage de référence pour les étudiants en édition. Les libraires de livres anciens pourront aussi l’utiliser pour estimer la rareté et la valeur de leurs stocks d’ouvrages en vente, et les experts en livres rares l’utiliseront pour suivre le parcours de certains titres dans les ventes de bibliothèques d’économistes ou d’hommes politiques qui collectionnaient ce type d’ouvrage.

Première et quatrième de couverture du vol. 1 (format PDF)

Triptyque HOMO GESTOR (PDF)

Souscription Homo Gestor (PDF)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.