Archives pour demain

Françoise Banat-Berger, directrice des Archives Nationales, invite à participer à la grande enquête sur la collecte des archives publiques intitulée « Archives pour demain« .

DEF19 étant partenaire des AN, nous nous permettons de relayer cette invitation. La première phase d’enquête intitulée « État des lieux », sera menée jusqu’à la fin du mois d’avril.


Archives pour demain
Lancement d’une consultation en ligne sur l’évaluation et la collecte des archives

Quelles archives collecter aujourd’hui et transmettre demain aux générations futures ? Les Archives de France organisent à ce propos une consultation publique en ligne, qui se déroule du 16 avril au 16 juin.

En effet, le récent rapport de la vice-présidente du Conseil supérieur des archives, Christine Nougaret, intitulé « Une stratégie nationale pour la collecte et l’accès aux archives publiques à l’ère numérique », invite à s’interroger  sur les moyens, les principes, les méthodes et les résultats de la collecte des archives. Dans le même temps, les  usagers demandent une plus grande transparence sur les processus de tri, de sélection et d’élimination menés par les archivistes.

Producteurs d’archives, archivistes, historiens, usagers, élus, citoyens, construisons ensemble les propositions dont la mise en œuvre permettra de garantir la constitution et la transmission d’un patrimoine archivistique riche, diversifié  et exploitable.

Participez ! Rejoignez-nous sur :

http://assembl-civic.bluenove.com/archivespourdemain


Pour toute information complémentaire, merci de contacter Marion Humbert, chargée du développement de l’archivage électronique dans les services publics d’archives territoriaux (AD-Essor), au sein du Bureau du contrôle et de la collecte des archives publiques (Service interministériel des Archives de France).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.