Séminaire PéLiAS 2022-2023, séance 4/4 : vendredi 12 mai 2023 – 16h-19h

Lors du séminaire PéLiAS (périodiques littérature, arts, sciences). Les périodiques comme médiateurs culturels, du Vendredi 12 mai 2023, Maison de la recherche – Sorbonne Université, 28 rue Serpente, salle 408, 16h-19h, consacré aux Revues photographiques et revues d’architecture,

Nous recevrons :

Blaise Wilfert-Portal (École Normale Supérieure) : Le Droit d’auteur, « organe officiel du bureau de l’Union internationale pour la protection des œuvres littéraires et artistiques » (1888-1919) : de la littérature européenne comme transnationale et comme marché.

et

Pierre Verschueren (Université de Franche-Comté) : « Les universitaires parlent aux universitaires : les périodiques comme espaces de débats professionnels dans l’enseignement supérieur et la recherche (1878-1968) »

Résumés des communications:

Blaise Wilfert-Portal (École Normale Supérieure) : Le Droit d’auteur, « organe officiel du bureau de l’Union internationale pour la protection des œuvres littéraires et artistiques » (1888-1919) : de la littérature européenne comme transnationale et comme marché.

Le Droit d’auteur, qui fut l’émanation du Bureau de l’Union internationale de la protection intellectuelle, le bureau de l’Union dite de Berne, à l’origine de l’OMPI. Ce périodique « technique », qui se préoccupait d’informer sur les législations du monde entier concernant le droit d’auteur et sa protection, mais aussi d’appuyer les efforts d’une « communauté épistémique » d’écrivains, d’éditeurs, de hauts fonctionnaires, de diplomates, de juristes et de journalistes pour unifier et mondialiser une conception particulière de la propriété intellectuelle, est un observatoire passionnant pour comprendre l’arrière-cour économique,  juridique, géopolitique et technique de la « littérature européenne », en la comprenant comme un marché et une transnationale.

Pierre Verschueren (Université de Franche-Comté) : « Les universitaires parlent aux universitaires : les périodiques comme espaces de débats professionnels dans l’enseignement supérieur et la recherche (1878-1968) »

Les universitaires d’aujourd’hui adorent débattre de l’université – il suffit d’ouvrir Twitter pour le savoir. Pourtant, l’Université telle qu’elle est recrée par le Premier empire est tout sauf un espace propice aux débats internes : pendant la Restauration, la Monarchie de Juillet et le IInd Empire, si les universitaires s’engagent publiquement – quitte à en payer le prix –, et créent de nombreux périodiques pour diffuser leurs conceptions scientifiques, politiques, etc., les discussions sur l’organisation de l’enseignement supérieur restent cantonnées aux couloirs ministériels. Ce travail entend prendre les périodiques comme observatoires afin d’essayer d’observer comment les universitaires ont pu passer, en quelque sorte, de groupe professionnel en soi à groupe professionnel pour soi, capable de connaître des mobilisations pour la défense de ses intérêts et l’amélioration de ses conditions de travail et d’exercice. De fait, si la situation change avec la IIIe République, c’est avec l’apparition d’une nébuleuse réformatrice de notables, qui s’organise dans une Société pour l’étude des questions d’enseignement supérieur en 1878, dont l’activité centrale est la publication d’une revue, la Revue internationale de l’enseignement, arène visant à nourrir le débat sur l’organisation universitaire. Dans la brèche ouverte par cette première création apparaissent d’autres périodiques, qui jouent le rôle de médiateurs entre universitaires, fédérant selon les contextes et les configurations des mobilisations d’ordre géographiques, corporatives, syndicales, et finalement éthiques, à la veille de 1968.

—–

La séance sera accessible également en ligne. Les demandes d’inscription pour la séance en ligne sont à adresser à norbert.verdier@u-psud.fr et alexiakalantzis@gmail.com.

Organisateurs : Hélène Védrine (Sorbonne Université, CELLF 19-21) ; Norbert Verdier (Paris-Saclay, EST-GHDSO); Alexia Kalantzis (UVSQ, CHCSC)

Comité scientifique : Evanghelia Stead (UVSQ, CHCSC & IUF); Hélène Gispert (Paris-Saclay, EST-GHDSO); Viera Rebolledo-Dhuin (UPEC, CRHEC); Hélène Védrine (Sorbonne Université, CELLF 19-21); Norbert Verdier (Paris-Saclay, EST-GHDSO); Alexia Kalantzis (UVSQ, CHCSC)

Contacts : alexiakalantzis@gmail.com ; norbert.verdier@universite-paris-saclay.fr

Label MSH Paris-Saclay & CELLF 19-21



Citer ce billet
Viera Rebolledo-Dhuin (2023, 12 mai). Séminaire PéLiAS 2022-2023, séance 4/4 : vendredi 12 mai 2023 – 16h-19h. DEF19. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nhnm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.