Parution : Une autre histoire de l’édition française

edition française-JYMDepuis la publication en 1982-1986 d’une imposante Histoire de l’édition française en quatre gros volumes, de multiples travaux ont vu le jour qui modifient singulièrement les perspectives développées voici plus de trente ans par les pionniers de cette histoire. Jean-Yves Mollier, historien du livre, de l’édition et de la lecture, en France et dans le monde, propose ici de revisiter ce chantier en insistant sur ce que signifie l’acte d’éditer.

En promenant le lecteur du XIIIe siècle à nos jours, en lui faisant sentir le grain du manuscrit calligraphié sur parchemin puis l’odeur de l’encre qui sort des imprimeries, il pose la question d’une survie de l’édition à l’époque de la lecture sur écran. Sans rien négliger des apports de l’histoire économique, car le livre est aussi une marchandise produite dans des conditions déterminées par l’état du marché, Jean-Yves Mollier s’intéresse à l’histoire politique comme à l’histoire religieuse, à ce ferment que constitue le livre quand il est brandi comme une arme destinée à changer le monde.

Replaçant l’histoire littéraire à sa juste place mais sans négliger l’édition scolaire, juridique, scientifique, militante, édifiante ou de jeunesse, il situe son point de vue dans une perspective d’histoire culturelle, privilégiant les représentations des lecteurs et leur imaginaire. Conçu comme un livre de poche, découpé en une quinzaine de chapitres courts (vingt pages), cet essai est à la fois une synthèse qui rend compte de la diversité des recherches menées en France et à l’étranger et un essai très personnel qui résume trente ans de travaux consacrés au monde du livre.

De L’Argent et les Lettres. Histoire du capitalisme d’édition en 1988, à Edition, presse et pouvoir en France au XXe siècle en 2008, ces deux livres ayant été traduits en plusieurs langues, Jean-Yves Mollier n’a cessé de s’interroger sur la spécificité du monde du livre et à ses acteurs. Auteur de biographies consacrées aux frères Michel et Calmann Lévy, à Louis Hachette et à Pierre Larousse, il a également publié une histoire de la censure en France aux XIXe et XXe siècles qui résume son engagement au service d’une histoire problème, jamais satisfaite des demi-vérités ou des légendes qui l’encombrent.

Jean-Yves Mollier (UVSQ, CHCSC)

Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Jean-Yves Mollier est membre de de l’ANR DEF19. Ancien directeur de l’école doctorale Culture, Régulations, Institutions, Territoires (CRIT) et du laboratoire Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC).
Vice-président de la Société des Études romantiques et dix-neuvièmistes (SERD), de l’Association pour le Développement de l’Histoire Culturelle (ADHC); membre du CA de la Société d’histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIX° siècle et du Centre d’Étude du Livre Contemporain (CELIC) de l’université de Liège; membre du comité de rédaction de Romantisme, de la Revue d’histoire du 19e siècle, Histoire et civilisation du livre et Traverses.
Spécialiste de l’histoire du livre, de l’édition et de la lecture aux XIXe et XXesiècles.
Dernières publications en lien avec l’ANR :
Histoire de la librairie Larousse (1852-2010), en collaboration avec Bruno Dubot, Paris, Fayard, 2012, 736 p.
La Librairie Tallandier. Histoire d’une grande maison d’édition populaire (1870-2000), en collaboration avec Matthieu Letourneux, Paris, Nouveau Monde éditions, 2011, 624 p.
La diplomatie par le livre. Réseaux et circulation internationale de l’imprimé de 1880 à nos jours, dir. C. Hauser, T. Loué, J.Y. Mollier et F. Vallotton, Paris, Nouveau Monde éditions, 2011, 486 p.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.