Disparition de Noë Richter (1922-2017)

Le 27 février 2017 s’est éteint l’historien Noë Richter, spécialiste réputé de la lecture et des bibliothèques populaires, à l’âge de 95 ans.

Longtemps directeur de la Bibliothèque municipale de Mulhouse, puis de l’Ecole nationale supérieure des bibliothèques, il avait également été conservateur en chef de la bibliothèque de l’université du Maine.

On lui doit de nombreuses publications consacrées aux bibliothèques populaires et à la lecture publique, notamment Bibliothèques et éducation permanente (1981), La Lecture et ses institutions (1987), Introduction à l’histoire de la lecture publique et à la bibliothéconomie populaire (1995) ou encore sa monographie L’Œuvre des bons livres de Bordeaux (1997)…

On peut lire sur le site de la Bibliothèque nationale de France l’hommage rendu par Marie Galvez au grand historien disparu.

François Bonvin, L’Ecole des petites orphelines, estampe à partir d’un tableau de 1848 (détail) (c) Musée national de l’Education


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *