AAP : « Aux marges de l’imprimé, l’imprimé à la marge : Cultures populaires, minoritaires et alternatives de l’imprimé (1840-1940) »

Collection particulière (Paris)

Appel à participation pour la journée d’étude:

Aux marges de l’imprimé, l’imprimé à la marge : Cultures populaires, minoritaires et alternatives de l’imprimé 1840-1940

Organisatrices: Laura Truxa et Nathalie Sebayashi

Date de la tenue de l’événement: Mercredi 20 janvier 2021 à Paris, INHA, salle Vasari

Date limite d’envoi des candidatures: 30 septembre 2020 Continuer la lecture

« La librairie, un commerce vital »

Le 14 avril dernier, en désaccord total avec le président du Syndicat de la Librairie française qui estimait, trois jours plus tôt que la librairie n’était pas un commerce essentiel, Jean-Yves Mollier publie dans Livres Hebdo une tribune intitulée « La librairie, un commerce vital ». Dans cette tribune il rebondit sur la polémique, entamée en mars 2020, sur l’ouverture des librairies en période de confinement. Il en appelle également à une plus large réflexion comme en témoignent ces dernières lignes:

« Face à une crise qui frappe toute la chaîne des métiers du livre, l’édition, la diffusion et la librairie, il est urgent d’agir et de poser la question de la réouverture de toutes les « boutiques d’esprit » comme on les appelait au XIXe siècle. Les bibliothèques publiques ne peuvent non plus rester à l’écart de cette réflexion collective qui invite chacun à se demander en conscience ce qu’il juge être essentiel et vital pour sa survie. »

Avis de parution : Napoléon et le livre

Patricia Sorel vient de faire paraître aux Presses universitaires de Rennes:

Napoléon et le livre. La censure sous le Consulat et l’Empire (1799-1815)

Fondé sur le dépouillement minutieux des rapports des censeurs et des archives de la police, cet ouvrage met au jour les rouages de la censure sous le Consulat et le Premier Empire. Il apporte ainsi un nouvel éclairage sur la production et la diffusion du livre durant les quinze premières années du XIXe siècle. Sous l’autorité du ministre de l’Intérieur et du directeur de la Librairie, des censeurs impériaux vont examiner chaque année plusieurs centaines de manuscrits. Les ouvrages jugés subversifs ou contraires aux bonnes mœurs sont interdits de publication. La police est cependant impuissante à empêcher totalement la circulation des écrits séditieux ou licencieux.

 

Voir le site de l’éditeur : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4972

Voir le bulletin de commande : Napoléon et le livre

INPI : 230 ans d’histoire(s) en images!

INVITATION / 27 février à 14h / INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIETE INDUSTRIELLE

Save the date !

27 février à 14h

Venez découvrir les archives historiques conservées par

l’Institut national de la propriété industrielle

230 ans d’histoire(s) en images !

Accueil à partir de 13h30 au 15 rue des Minimes à Courbevoie

Renseignements et inscription : archives@inpi.fr.

 

BnF : JE L’imaginaire des sociétés secrètes dans la littérature du XIXe siècle – 28 fév. 2020, 19h

Une séance du Congrès maçonnique de Strasbourg – année 1846
© Gallica

La BnF accueillera le vendredi 28 février 2020, de 9h15 à 18h, une journée d’étude co-organisée par la Société des études romantiques et dix-neuviémistes consacrée au thème du complot, central dans la littérature européenne et l’histoire intellectuelle du XIXe siècle, pour en éclairer les résonances politiques actuelles.

https://www.bnf.fr/fr/agenda/journee-detude-limaginaire-des-societes-secretes-dans-la-litterature-du-xixe-siecle
http://bnf.libguides.com/c.php?g=659925&p=4659791#s-lg-box-wrapper-17182225

Bibliothèque de l’Arsenal 1 rue de Sully 75004 Paris
Entrée libre sur réservation au 01 53 79 49 49 ou par
visites@bnf.fr

BnF : Nouveau cycle d’histoire du livre « Matières premières », année 2020

Toute l’équipe de la Bibliothèque de l’Arsenal vous présente ses meilleurs voeux pour 2020.

Pour bien commencer l’année, nous vous proposons en janvier les deux premières conférences de notre nouveau cycle d’histoire du livre « Matières premières ! » au cours duquel, jusqu’au 9 mars, seront présentés six matériaux du livre, de leur production à leur utilisation, chaque fois par un tandem artisan d’art (ou restaurateur) / professionnel de la BnF, qui nous fera partager son expérience et/ou sa démarche créative.
Au cycle est associée  une présentation de documents issus des collections anciennes de la bibliothèque de l’Arsenal, d’échantillons de matières et d’œuvres créées par les artisans d’art présents.
http://bnf.libguides.com/c.php?g=659925&p=4659791#s-lg-box-wrapper-17831892

Bibliothèque de l’Arsenal 1 rue de Sully 75004 Paris, les lundis de 18h 30 à 20h
Entrée libre sur réservation au 01 53 79 49 49 ou par
visites@bnf.fr Continuer la lecture

Appel à communications : IMEC, 27-29 mai 2021

Colloque Les maisons d’édition francophones au prisme de leurs archives

IMEC, 27-29 mai 2021

Ce colloque est consacré au fonctionnement des maisons d’édition francophones ainsi qu’aux relations entre les maisons d’édition, telles que les archives éditoriales les éclairent. On comprendra ici par « archives éditoriales » les objets et les discours (écrits, iconiques, audio-visuels, etc.) produits par des maisons d’édition et conservés par des institutions dédiées tels des bibliothèques, des centres d’archives et des instituts. Ne sont pas concernés par ce colloque (pour faire pendant au dossier Les discours de l’éditeur / The Publisher’s Discourse de la revue Mémoires du livre / Studies in Book Culture) les discours tenus par l’éditeur ou l’éditrice et diffusés sur la place publique (prises de position, interviews d’éditeurs, mémoires, etc.) Il s’agira de porter la focale sur les discours, quel qu’en soit le support, tenus à l’intérieur des maisons d’édition ou entre elles. Historiens, littéraires, sociologues, spécialistes d’information et de communication sont invités à se pencher spécifiquement sur ce corpus dans le monde francophone, du XIXe siècle à nos jours. Continuer la lecture

PéLiAS 4/4 : Périodique et vulgarisation, 15 nov. 2019, ENS Ulm

Le dernier séminaire PéLiAS (en collaboration avec le séminaire TIGRE) nous permettra d’explorer plus avant les échanges, transferts et circulations et les liens entre les revues littéraires et artistiques d’un côté et les revues scientifiques de l’autre.

La séance du vendredi 15 novembre 2019 est placée sous le signe de Périodique et vulgarisation et se déroulera de 16h à 19h, 29 rue d’Ulm, 75005, salle U 205.

Continuer la lecture

Les Archives des Papeteries de la Seine – Conférence, AdHauts-de-Seine, 15 oct. 2019

Les Papeteries de la Seine (c) Département des Hauts-de-Seine

Fondées en 1904 à Nanterre, les Papeteries de la Seine fournissaient le papier servant à imprimer le quotidien Le Petit Parisien. L’usine a fermé ses portes en 2011, et les archives ont été déposées aux Archives départementales des Hauts-de-Seine. Cette conférence reviendra sur l’histoire de cette usine majeure pour l’histoire de Nanterre, et sur la richesse des archives qui sont conservées.

Conférence par Jeannine Cornaille (Société d’histoire de Nanterre), Jasmine Gherram (chef du service des fonds aux Archives départementales des Hauts-de-Seine) et Clotilde Lebas (ethnologue à l’université Paris-Nanterre).
 
Gratuit, sur réservation au 01.41.37.11.02
Voir : http://archives.hauts-de-seine.fr/nc/actualites/detail-actualite/article/programmation-culturelle-2019/

Colloque final DEF19 : « Être éditeur en France », captations vidéo

Le colloque de clôture du programme ANR DEF19, intitulé « Être éditeur en France au XIXe siècle », qui s’est déroulé les 4 et 5 avril 2019 aux Archives nationales, a donné lieu à des captations vidéo désormais en ligne sur la chaîne Dailymotion des Archives nationales, disponibles au lien ci-dessous:https: //www.dailymotion.com/playlist/x6emdd

 

EDI-RED : Editores y editoriales iberoamericanos (siglos XIX-XXI), base de données bibliographiques en ligne

Nos collègues espagnols du projet EDI-RED (Editores y editoriales iberoamericanos, siglos XIX-XXI/Éditeurs et maisons d’édition ibéroaméricains, XIXe-XXIe siècles) sont heureux de vous informer de la mise en ligne de leur base de données bibliographiques.
Il s’agit de la première base de données bibliographiques sur l’histoire de l’édition ibéroaméricaine librement accessible en ligne, directement accessible depuis la page d’accueil du site EDI-RED, hébergé par la Bibliothèque virtuelle Miguel de Cervantès, ou à partir de l’onglet Bibliographie-Sitographie: http://www.cervantesvirtual.com/portales/editores_editoriales_iberoamericanos/base_de_datos_bibliografia/
La base de données bibliographiques compte aujourd’hui près de 2 000 entrées et sera régulièrement mise à jour. Continuer la lecture

Séminaire PéLiAS 2/4 : « Périodique et image », 24 mai 2019, 17h-19h

Vendredi 24 mai 2019, Faculté des Lettres, Sorbonne Université, 16h-19h, salle Paul Hazard (entrée par le 17 rue de la Sorbonne, esc. C, 2e étage) :

Périodique et image

Delphine Benoît (Université Paris Sud, EST-GHDSO) : « Images et représentations de la médecine dans les revues de vulgarisation scientifique dans l’Entre-deux-guerres. »

Les revues de vulgarisation scientifique dans la France de l’Entre-deux-guerres constituent des espaces de discussion et de légitimation originaux pour de nombreux médecins et scientifiques. À partir de l’étude des images proposées dans des articles traitant de médecine, nous montrerons de quelle façon les images peuvent représenter des enjeux de pouvoirs dans le domaine médical, en particulier dans des revues de vulgarisation populaires dont ce n’est a priori pas le projet.

Valérie Stiénon (Université Paris 13, Pleiade) : « Entre journal et recueil. Les temporalités médiatiques de l’image Aubert »

L’éditeur Aubert s’assure l’hégémonie du marché parisien de l’estampe sous la monarchie de Juillet. Il en fait tout à la fois un message politique, une esthétique originale et un commerce avisé. Il invente le quotidien illustré, fait de la bande dessinée un genre, promeut des vedettes du crayon telles que Grandville, Daumier, Gavarni, Traviès, Cham et Doré. À l’époque de la littérature industrielle, il conçoit des œuvres en série façonnées par les logiques de la collection et les impératifs de l’ère médiatique. En contexte de censure, il raille les emblèmes d’un régime décrié et explore par l’étude de mœurs les facettes d’une société complexe. Face à une hiérarchie des arts qui minorise le dessin de presse, il accorde à celui-ci une place centrale et décisive, supérieure à l’illustration. En examinant comment s’organisent, du journal au recueil, et du volume collectionnable à la caricature à la pièce, cette véritable industrie médiatique de l’image, la communication montrera l’importance du réseau de l’équipe, de la stratégie de marque et de la réorganisation des fonctions de l’éditeur au sein de la maison Aubert. Continuer la lecture

Séminaire PéLiAS : Les Périodiques comme médiateurs culturels (littérature, arts, sciences) – Paris Saclay

Séminaire PéLiAS

Les périodiques comme médiateurs culturels

(littérature, arts, sciences)

Le séminaire PéLiAS (Périodiques, Littérature, Arts et Sciences) se propose d’étudier les périodiques artistiques, littéraires et scientifiques du xviiie siècle à la première moitié du xxe siècle en tant que médiateurs culturels. Il s’agit d’analyser les périodiques en tant que constructions sociales, matérielles et entrepreneuriales, faisant intervenir de multiples acteurs : écrivains, artistes, typographes, graveurs, imprimeurs, éditeurs, ou lecteurs… et touchant des milieux socio-professionnels variés (milieux artistiques et littéraires, scientifiques, universitaires, théâtres, galeries, maisons d’édition…).

L’approche adoptée sera double : les périodiques seront interrogés en tant que support de communication appartenant à la culture de l’imprimé et en tant qu’objet culturel pluridisciplinaire. La notion de médiateur permettra également d’insister sur la circulation des idées, des textes, des images et des rédacteurs. Les périodiques seront pensés en terme de « réseau » : un dialogue s’établit entre les différents périodiques, au-delà des catégories traditionnelles qui opposent grande et petite presse, revues et livres, revues artistiques et littéraires et revues scientifiques. Enfin, les périodiques seront étudiés dans leur dimension de vulgarisation, tant au niveau littéraire que scientifique, et dans leur rapport au livre et aux différents publics.

Programme : Continuer la lecture