« Interdiction de publier » : le nouveau livre de Jean-Yves Mollier

Présentation

De tous temps, les censeurs cherchèrent à interdire les livres qui mettaient en danger leurs pouvoirs, leurs profits, leurs idéologies.

Tout en resituant ces « interdictions de publier » dans une perspective historique, Jean-Yves Mollier explore les formes les plus actuelles de censure, directes ou indirectes – qu’elles soient inspirées par l’intégrisme religieux, par les enjeux économiques ou par le spectre du politiquement correct.

Alors que nos sociétés adoptent peu à peu un nouvel ordre moral, la liberté de publier n’est-elle pas aujourd’hui en danger ?

Points forts
  • Un panorama historique inédit sur la censure de l’écrit
  • Une analyse de la censure d’aujourd’hui, avec des exemples éclairants aux États-Unis, dans le monde arabe, etc.
  • Un point complet sur le phénomène de la censure morale et le politiquement correct, véritable fléaux modernes
  • La censure religieuse est de retour dans bien des parties du monde alors que les censures politiques et économiques continuent de sévir
  • Il est essentiel, pour nos démocraties, de prendre conscience de toutes ces formes de censure et de lutter contre elles pour préserver la liberté de penser et l’humanisme

Jean-Yves Mollier, Interdiction de publie, Paris, ( : ? ! ; ) Double ponctuation, coll. « Point d’exclamation », 24 septembre 2020, 174 pages, ISBN : 978-2-490855-04-9.

Lien éditeur

 

AAP : « Aux marges de l’imprimé, l’imprimé à la marge : Cultures populaires, minoritaires et alternatives de l’imprimé (1840-1940) »

Collection particulière (Paris)

Appel à participation pour la journée d’étude:

Aux marges de l’imprimé, l’imprimé à la marge : Cultures populaires, minoritaires et alternatives de l’imprimé 1840-1940

Organisatrices: Laura Truxa et Nathalie Sebayashi

Date de la tenue de l’événement: Mercredi 20 janvier 2021 à Paris, INHA, salle Vasari

Date limite d’envoi des candidatures: 30 septembre 2020 Continuer la lecture

Protégé : Une thèse sur Eugène Renduel soutenue à l’Ecole nationale des chartes

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

« La librairie, un commerce vital »

Le 14 avril dernier, en désaccord total avec le président du Syndicat de la Librairie française qui estimait, trois jours plus tôt que la librairie n’était pas un commerce essentiel, Jean-Yves Mollier publie dans Livres Hebdo une tribune intitulée « La librairie, un commerce vital ». Dans cette tribune il rebondit sur la polémique, entamée en mars 2020, sur l’ouverture des librairies en période de confinement. Il en appelle également à une plus large réflexion comme en témoignent ces dernières lignes:

« Face à une crise qui frappe toute la chaîne des métiers du livre, l’édition, la diffusion et la librairie, il est urgent d’agir et de poser la question de la réouverture de toutes les « boutiques d’esprit » comme on les appelait au XIXe siècle. Les bibliothèques publiques ne peuvent non plus rester à l’écart de cette réflexion collective qui invite chacun à se demander en conscience ce qu’il juge être essentiel et vital pour sa survie. »

Avis de parution : Napoléon et le livre

Patricia Sorel vient de faire paraître aux Presses universitaires de Rennes:

Napoléon et le livre. La censure sous le Consulat et l’Empire (1799-1815)

Fondé sur le dépouillement minutieux des rapports des censeurs et des archives de la police, cet ouvrage met au jour les rouages de la censure sous le Consulat et le Premier Empire. Il apporte ainsi un nouvel éclairage sur la production et la diffusion du livre durant les quinze premières années du XIXe siècle. Sous l’autorité du ministre de l’Intérieur et du directeur de la Librairie, des censeurs impériaux vont examiner chaque année plusieurs centaines de manuscrits. Les ouvrages jugés subversifs ou contraires aux bonnes mœurs sont interdits de publication. La police est cependant impuissante à empêcher totalement la circulation des écrits séditieux ou licencieux.

 

Voir le site de l’éditeur : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4972

Voir le bulletin de commande : Napoléon et le livre

INPI : 230 ans d’histoire(s) en images!

INVITATION / 27 février à 14h / INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIETE INDUSTRIELLE

Save the date !

27 février à 14h

Venez découvrir les archives historiques conservées par

l’Institut national de la propriété industrielle

230 ans d’histoire(s) en images !

Accueil à partir de 13h30 au 15 rue des Minimes à Courbevoie

Renseignements et inscription : archives@inpi.fr.

 

BnF : JE L’imaginaire des sociétés secrètes dans la littérature du XIXe siècle – 28 fév. 2020, 19h

Une séance du Congrès maçonnique de Strasbourg – année 1846
© Gallica

La BnF accueillera le vendredi 28 février 2020, de 9h15 à 18h, une journée d’étude co-organisée par la Société des études romantiques et dix-neuviémistes consacrée au thème du complot, central dans la littérature européenne et l’histoire intellectuelle du XIXe siècle, pour en éclairer les résonances politiques actuelles.

https://www.bnf.fr/fr/agenda/journee-detude-limaginaire-des-societes-secretes-dans-la-litterature-du-xixe-siecle
http://bnf.libguides.com/c.php?g=659925&p=4659791#s-lg-box-wrapper-17182225

Bibliothèque de l’Arsenal 1 rue de Sully 75004 Paris
Entrée libre sur réservation au 01 53 79 49 49 ou par
visites@bnf.fr

BnF : Nouveau cycle d’histoire du livre « Matières premières », année 2020

Toute l’équipe de la Bibliothèque de l’Arsenal vous présente ses meilleurs voeux pour 2020.

Pour bien commencer l’année, nous vous proposons en janvier les deux premières conférences de notre nouveau cycle d’histoire du livre « Matières premières ! » au cours duquel, jusqu’au 9 mars, seront présentés six matériaux du livre, de leur production à leur utilisation, chaque fois par un tandem artisan d’art (ou restaurateur) / professionnel de la BnF, qui nous fera partager son expérience et/ou sa démarche créative.
Au cycle est associée  une présentation de documents issus des collections anciennes de la bibliothèque de l’Arsenal, d’échantillons de matières et d’œuvres créées par les artisans d’art présents.
http://bnf.libguides.com/c.php?g=659925&p=4659791#s-lg-box-wrapper-17831892

Bibliothèque de l’Arsenal 1 rue de Sully 75004 Paris, les lundis de 18h 30 à 20h
Entrée libre sur réservation au 01 53 79 49 49 ou par
visites@bnf.fr Continuer la lecture

Appel à communications : IMEC, 27-29 mai 2021

Colloque Les maisons d’édition francophones au prisme de leurs archives

IMEC, 27-29 mai 2021

Ce colloque est consacré au fonctionnement des maisons d’édition francophones ainsi qu’aux relations entre les maisons d’édition, telles que les archives éditoriales les éclairent. On comprendra ici par « archives éditoriales » les objets et les discours (écrits, iconiques, audio-visuels, etc.) produits par des maisons d’édition et conservés par des institutions dédiées tels des bibliothèques, des centres d’archives et des instituts. Ne sont pas concernés par ce colloque (pour faire pendant au dossier Les discours de l’éditeur / The Publisher’s Discourse de la revue Mémoires du livre / Studies in Book Culture) les discours tenus par l’éditeur ou l’éditrice et diffusés sur la place publique (prises de position, interviews d’éditeurs, mémoires, etc.) Il s’agira de porter la focale sur les discours, quel qu’en soit le support, tenus à l’intérieur des maisons d’édition ou entre elles. Historiens, littéraires, sociologues, spécialistes d’information et de communication sont invités à se pencher spécifiquement sur ce corpus dans le monde francophone, du XIXe siècle à nos jours. Continuer la lecture

EDI-RED : Editores y editoriales iberoamericanos (siglos XIX-XXI), base de données bibliographiques en ligne

Nos collègues espagnols du projet EDI-RED (Editores y editoriales iberoamericanos, siglos XIX-XXI/Éditeurs et maisons d’édition ibéroaméricains, XIXe-XXIe siècles) sont heureux de vous informer de la mise en ligne de leur base de données bibliographiques.
Il s’agit de la première base de données bibliographiques sur l’histoire de l’édition ibéroaméricaine librement accessible en ligne, directement accessible depuis la page d’accueil du site EDI-RED, hébergé par la Bibliothèque virtuelle Miguel de Cervantès, ou à partir de l’onglet Bibliographie-Sitographie: http://www.cervantesvirtual.com/portales/editores_editoriales_iberoamericanos/base_de_datos_bibliografia/
La base de données bibliographiques compte aujourd’hui près de 2 000 entrées et sera régulièrement mise à jour. Continuer la lecture

Séminaire PéLiAS : Les Périodiques comme médiateurs culturels (littérature, arts, sciences) – Paris Saclay

Séminaire PéLiAS

Les périodiques comme médiateurs culturels

(littérature, arts, sciences)

Le séminaire PéLiAS (Périodiques, Littérature, Arts et Sciences) se propose d’étudier les périodiques artistiques, littéraires et scientifiques du xviiie siècle à la première moitié du xxe siècle en tant que médiateurs culturels. Il s’agit d’analyser les périodiques en tant que constructions sociales, matérielles et entrepreneuriales, faisant intervenir de multiples acteurs : écrivains, artistes, typographes, graveurs, imprimeurs, éditeurs, ou lecteurs… et touchant des milieux socio-professionnels variés (milieux artistiques et littéraires, scientifiques, universitaires, théâtres, galeries, maisons d’édition…).

L’approche adoptée sera double : les périodiques seront interrogés en tant que support de communication appartenant à la culture de l’imprimé et en tant qu’objet culturel pluridisciplinaire. La notion de médiateur permettra également d’insister sur la circulation des idées, des textes, des images et des rédacteurs. Les périodiques seront pensés en terme de « réseau » : un dialogue s’établit entre les différents périodiques, au-delà des catégories traditionnelles qui opposent grande et petite presse, revues et livres, revues artistiques et littéraires et revues scientifiques. Enfin, les périodiques seront étudiés dans leur dimension de vulgarisation, tant au niveau littéraire que scientifique, et dans leur rapport au livre et aux différents publics.

Programme : Continuer la lecture

Ce que nous apprennent les registres d’inscription des privilèges de la communauté des imprimeurs et libraires de Paris sur les femmes du livre

Visibilité/invisibilité des femmes dans le marché du livre au xviie siècle : ce que nous apprennent les registres d’inscription des privilèges de la communauté des imprimeurs et libraires de Paris

Edwige KELLER-RAHBÉ, Université Lumière Lyon 2

Lors du colloque « Visibilité, invisibilité des savoirs des femmes », Edwige Keller-Rahbé a présenté un projet en cours sur les rapports entre femmes et librairie, à partir des privilèges de librairie – dont elle reprend la définition de Jean-Dominique Mellot.

Du lendemain de la Fronde, le 8 avril 1653, jusqu’en 1790, l’inscription sur le livre de la communauté des libraires et imprimeurs devient obligatoire et ce, pour contrôler les librairies. Ces registres, de grand format, comprennent la date d’enregistrement, le nom de l’exposant, de l’exposante ou de celui qui présente le privilège ainsi que la formulation du privilège. Continuer la lecture

Colloque international : Visibilité, invisibilité des savoirs des femmes. Dynamiques et stratégies à l’œuvre (8-9 nov. 2018)

Colloque international
8 & 9 novembre 2018

Université Paris-Est Marne-la-Vallée
Auditorium de la BU Georges Perec
Rue des Frères Lumière 77420 Champs-sur-Marne

Organisatrices (UPEM, EA LISAA 4120)
Claire Delahaye
Isabelle Mornat
Caroline Trotot

Comité scientifique
Olivier Brossard (UPEM), Michèle Clément (Lyon 2),
Isabelle Garnier (Lyon 3), Natania Meeker (USC Los Angeles),
Béatrice Mousli (USC Los Angeles), Camille Morineau (AWARE),
Isabelle Mornat (UPEM) Continuer la lecture

Atelier du livre de la BnF – 22 novembre 2018

Dispositif pour déficients visuels, Hall des Globes de la BnF © David Paul Carr / BnF

Atelier du livre : D’hier à demain, bibliothèques & publics empêchés

Quel accès au livre et à la lecture pour les publics en situation de handicap ou hospitalisés ?

En partenariat avec l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques & l’École nationale des chartes

Que faut-il entendre par « publics empêchés », cette expression souvent reprise aujourd’hui lors de journées d’étude professionnelles comme dans les circulaires officielles, et dont les contours peuvent parfois paraître flous ? Continuer la lecture

8e séminaire international : Réseaux publics, relations éditoriales (Madrid, 22-23 oct. 2018)

VIII SEMINARIO INTERNACIONAL

REDES PÚBLICAS, RELACIONES EDITORIALES

 

Prácticas culturales y esfera pública: editoras españolas contemporáneas

 Madrid, 22 y 23 de octubre de 2018

Centro de Ciencias Humanas y Sociales, CSIC

“Lumen fue una empresa de mujeres”, aseguraba Esther Tusquets en Confesiones de una editora poco mentirosa (2005), frente a la realidad socio-cultural del momento: “No existían en los sesenta, ni creo que existan hoy, muchas empresas editoriales regidas por mujeres. Hay, eso sí, muchísimas mujeres trabajando en ellas, ocupando incluso cargos destacados, pero no en la cúspide, donde se toman las decisiones realmente importantes. Las decisiones realmente importantes son en nuestro mundo las que conciernen al dinero, y es ahí donde se estrellan nuestras reivindicaciones”. Continuer la lecture