Alphonse Lemerre (1838-1912), « l’éditeur des poètes »

Il y a 108 ans, le 15 octobre 1912, s’éteignait Alphonse Lemerre. Retour sur le parcours de cette figure majeure de l’édition littéraire du XIXe et du début du XXe siècle, avec Eddy Noblet, doctorant au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines

Portrait d’Alphonse Lemerre par l’atelier Nadar, v. 1875-1895. Photogr. pos. sur papier albuminé d’après nég. sur verre, 14,5×10,5 cm (c) BnF-Gallica. Un portrait au fusain de l’éditeur par Léon-Augustin Lhermitte (1844-1925) est visible sur le site artnet.com Continuer la lecture

« Interdiction de publier » : le nouveau livre de Jean-Yves Mollier

Présentation

De tous temps, les censeurs cherchèrent à interdire les livres qui mettaient en danger leurs pouvoirs, leurs profits, leurs idéologies.

Tout en resituant ces « interdictions de publier » dans une perspective historique, Jean-Yves Mollier explore les formes les plus actuelles de censure, directes ou indirectes – qu’elles soient inspirées par l’intégrisme religieux, par les enjeux économiques ou par le spectre du politiquement correct.

Alors que nos sociétés adoptent peu à peu un nouvel ordre moral, la liberté de publier n’est-elle pas aujourd’hui en danger ?

Points forts
  • Un panorama historique inédit sur la censure de l’écrit
  • Une analyse de la censure d’aujourd’hui, avec des exemples éclairants aux États-Unis, dans le monde arabe, etc.
  • Un point complet sur le phénomène de la censure morale et le politiquement correct, véritable fléaux modernes
  • La censure religieuse est de retour dans bien des parties du monde alors que les censures politiques et économiques continuent de sévir
  • Il est essentiel, pour nos démocraties, de prendre conscience de toutes ces formes de censure et de lutter contre elles pour préserver la liberté de penser et l’humanisme

Jean-Yves Mollier, Interdiction de publie, Paris, ( : ? ! ; ) Double ponctuation, coll. « Point d’exclamation », 24 septembre 2020, 174 pages, ISBN : 978-2-490855-04-9.

Lien éditeur

 

Protégé : Une thèse sur Eugène Renduel soutenue à l’Ecole nationale des chartes

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

« La librairie, un commerce vital »

Le 14 avril dernier, en désaccord total avec le président du Syndicat de la Librairie française qui estimait, trois jours plus tôt que la librairie n’était pas un commerce essentiel, Jean-Yves Mollier publie dans Livres Hebdo une tribune intitulée « La librairie, un commerce vital ». Dans cette tribune il rebondit sur la polémique, entamée en mars 2020, sur l’ouverture des librairies en période de confinement. Il en appelle également à une plus large réflexion comme en témoignent ces dernières lignes:

« Face à une crise qui frappe toute la chaîne des métiers du livre, l’édition, la diffusion et la librairie, il est urgent d’agir et de poser la question de la réouverture de toutes les « boutiques d’esprit » comme on les appelait au XIXe siècle. Les bibliothèques publiques ne peuvent non plus rester à l’écart de cette réflexion collective qui invite chacun à se demander en conscience ce qu’il juge être essentiel et vital pour sa survie. »

Avis de parution : Napoléon et le livre

Patricia Sorel vient de faire paraître aux Presses universitaires de Rennes:

Napoléon et le livre. La censure sous le Consulat et l’Empire (1799-1815)

Fondé sur le dépouillement minutieux des rapports des censeurs et des archives de la police, cet ouvrage met au jour les rouages de la censure sous le Consulat et le Premier Empire. Il apporte ainsi un nouvel éclairage sur la production et la diffusion du livre durant les quinze premières années du XIXe siècle. Sous l’autorité du ministre de l’Intérieur et du directeur de la Librairie, des censeurs impériaux vont examiner chaque année plusieurs centaines de manuscrits. Les ouvrages jugés subversifs ou contraires aux bonnes mœurs sont interdits de publication. La police est cependant impuissante à empêcher totalement la circulation des écrits séditieux ou licencieux.

 

Voir le site de l’éditeur : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4972

Voir le bulletin de commande : Napoléon et le livre

BnF : Nouveau cycle d’histoire du livre « Matières premières », année 2020

Toute l’équipe de la Bibliothèque de l’Arsenal vous présente ses meilleurs voeux pour 2020.

Pour bien commencer l’année, nous vous proposons en janvier les deux premières conférences de notre nouveau cycle d’histoire du livre « Matières premières ! » au cours duquel, jusqu’au 9 mars, seront présentés six matériaux du livre, de leur production à leur utilisation, chaque fois par un tandem artisan d’art (ou restaurateur) / professionnel de la BnF, qui nous fera partager son expérience et/ou sa démarche créative.
Au cycle est associée  une présentation de documents issus des collections anciennes de la bibliothèque de l’Arsenal, d’échantillons de matières et d’œuvres créées par les artisans d’art présents.
http://bnf.libguides.com/c.php?g=659925&p=4659791#s-lg-box-wrapper-17831892

Bibliothèque de l’Arsenal 1 rue de Sully 75004 Paris, les lundis de 18h 30 à 20h
Entrée libre sur réservation au 01 53 79 49 49 ou par
visites@bnf.fr Continuer la lecture

PéLiAS 4/4 : Périodique et vulgarisation, 15 nov. 2019, ENS Ulm

Le dernier séminaire PéLiAS (en collaboration avec le séminaire TIGRE) nous permettra d’explorer plus avant les échanges, transferts et circulations et les liens entre les revues littéraires et artistiques d’un côté et les revues scientifiques de l’autre.

La séance du vendredi 15 novembre 2019 est placée sous le signe de Périodique et vulgarisation et se déroulera de 16h à 19h, 29 rue d’Ulm, 75005, salle U 205.

Continuer la lecture

Les Archives des Papeteries de la Seine – Conférence, AdHauts-de-Seine, 15 oct. 2019

Les Papeteries de la Seine (c) Département des Hauts-de-Seine

Fondées en 1904 à Nanterre, les Papeteries de la Seine fournissaient le papier servant à imprimer le quotidien Le Petit Parisien. L’usine a fermé ses portes en 2011, et les archives ont été déposées aux Archives départementales des Hauts-de-Seine. Cette conférence reviendra sur l’histoire de cette usine majeure pour l’histoire de Nanterre, et sur la richesse des archives qui sont conservées.

Conférence par Jeannine Cornaille (Société d’histoire de Nanterre), Jasmine Gherram (chef du service des fonds aux Archives départementales des Hauts-de-Seine) et Clotilde Lebas (ethnologue à l’université Paris-Nanterre).
 
Gratuit, sur réservation au 01.41.37.11.02
Voir : http://archives.hauts-de-seine.fr/nc/actualites/detail-actualite/article/programmation-culturelle-2019/

Séminaire PéLiAS 2/4 : « Périodique et image », 24 mai 2019, 17h-19h

Vendredi 24 mai 2019, Faculté des Lettres, Sorbonne Université, 16h-19h, salle Paul Hazard (entrée par le 17 rue de la Sorbonne, esc. C, 2e étage) :

Périodique et image

Delphine Benoît (Université Paris Sud, EST-GHDSO) : « Images et représentations de la médecine dans les revues de vulgarisation scientifique dans l’Entre-deux-guerres. »

Les revues de vulgarisation scientifique dans la France de l’Entre-deux-guerres constituent des espaces de discussion et de légitimation originaux pour de nombreux médecins et scientifiques. À partir de l’étude des images proposées dans des articles traitant de médecine, nous montrerons de quelle façon les images peuvent représenter des enjeux de pouvoirs dans le domaine médical, en particulier dans des revues de vulgarisation populaires dont ce n’est a priori pas le projet.

Valérie Stiénon (Université Paris 13, Pleiade) : « Entre journal et recueil. Les temporalités médiatiques de l’image Aubert »

L’éditeur Aubert s’assure l’hégémonie du marché parisien de l’estampe sous la monarchie de Juillet. Il en fait tout à la fois un message politique, une esthétique originale et un commerce avisé. Il invente le quotidien illustré, fait de la bande dessinée un genre, promeut des vedettes du crayon telles que Grandville, Daumier, Gavarni, Traviès, Cham et Doré. À l’époque de la littérature industrielle, il conçoit des œuvres en série façonnées par les logiques de la collection et les impératifs de l’ère médiatique. En contexte de censure, il raille les emblèmes d’un régime décrié et explore par l’étude de mœurs les facettes d’une société complexe. Face à une hiérarchie des arts qui minorise le dessin de presse, il accorde à celui-ci une place centrale et décisive, supérieure à l’illustration. En examinant comment s’organisent, du journal au recueil, et du volume collectionnable à la caricature à la pièce, cette véritable industrie médiatique de l’image, la communication montrera l’importance du réseau de l’équipe, de la stratégie de marque et de la réorganisation des fonctions de l’éditeur au sein de la maison Aubert. Continuer la lecture

12 avril : l’histoire des gens du livre à l’ENS Paris-Saclay

Marie-Claire Boscq, membre du projet DEF19, présentera son ouvrage, Imprimeurs et libraires parisiens sous surveillance (1814-1848) (Paris, Honoré Champion, 2018) à l’occasion des « Petits-déjeuners Durkheim ».

La séance se tiendra le vendredi 12 avril à partir de 9h30 à l’ENS Paris-Saclay.

Renseignements et inscription sur le site de la MSH Paris-Saclay.

Imprimeurs et libraires parisiens sous surveillance (1814-1848), par Marie-Claire Boscq

Marie-Claire Boscq, chercheuse en histoire du livre rattachée au Centre d’Histoire culturelle des sociétés contemporaines et membre du projet DEF19 publie aux éditions Classiques Garnier Imprimeurs et libraires parisiens sous surveillance (1814-1848), ouvrage issu de sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Jean-Yves Mollier et soutenue en 2013.

Continuer la lecture

JE : « La Bibliothèque nationale en temps de guerre (1870-1945) » le 16 oct. 2018

Source : Gallica – Biliothèque nationale et universitaire de Strasbourg
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b105092662/f1.highres

INVITATION – Après-midi d’étude du Comité d’histoire de la BnF

Plongez au cœur d’une histoire mouvementée !

« La Bibliothèque nationale en temps de guerre (1870-1945) »

Le mardi 16 octobre 2018 | 14h00 – 20h00

BnF – Arsenal (1, rue de Sully, Paris 4°, M° Sully-Morland)  Continuer la lecture

A propos du nouvel ouvrage de Jean-Yves Mollier

Jean-Yves Mollier, professeur émérite de l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines et membre du programme ANR DEF19, a récemment publié un ouvrage intitulé L’âge d’or de la corruption parlementaire. 1930-1980, qui montre notamment les liens entre la presse et les milieux politiques.

A l’occasion de la parution de cet ouvrage, Jean-Yves Mollier répond à un entretien mené par Laurent Mauduit, de Médiapart.

L’ouvrage de Jean-Yves Mollier fait également l’objet de nombreuses recensions, voir notamment celle d’Annie Lacroix-Riz dans Le Monde diplomatique.