Les Archives nationales (AN)

Les Archives nationales conservent et communiquent les archives des administrations centrales de l’État, les minutes des notaires de Paris et des fonds privés d’intérêt national.

Elles ont pour missions la collecte, le classement, la conservation, la restauration, la communication et la valorisation des archives publiques des services centraux de l’État et des pouvoirs centraux constitués depuis l’origine (présidences, gouvernements, ministères), les opérateurs nationaux et les minutes des notaires de Paris, exception faite des archives du ministère de la Défense, du ministère de Finances et de celui des Affaires étrangères. En matière d’archives privées, la politique de collecte est déterminée par rapport aux compétences propres des autres services à compétence nationale (Archives nationales d’outre-mer et Archives nationales du monde du travail). Les fonds collectés émanent de particuliers, de familles, d’associations et d’institutions ayant joué un rôle historique d’importance nationale.

Les fonds d’archives conservés par les Archives nationales sont consultables par le public sur les sites de Paris (archives publique de l’Ancien Régime, minutier des notaires de Paris) et de Pierrefitte-sur-Seine (archives publiques postérieures à la Révolution, archives privées). La salle des inventaires virtuelle permet notamment d’accéder aux inventaires ainsi qu’aux documents numérisés.

Les Archives nationales sont partenaires du projet de Dictionnaire des éditeurs français du XIXe siècle (DEF19). L’institution conserve en effet de nombreuses sources relatives au contrôle de l’imprimerie, de la librairie, de la presse et de la censure (sous-série F/18), avec en particulier les dossiers relatifs aux libraires et imprimeurs brevetés du XIXe siècle.

Maïwenn Bourdic

Le projet DEF 19 vu de la bibliothèque universitaire

Le libre accès aux publications scientifiques et aux données de la recherche constitue aujourd’hui un cheval de bataille des bibliothèques universitaires. Frappées par l’augmentation constante du coût des ressources électroniques et soucieuses depuis toujours de défendre l’accès le plus large possible aux travaux de leurs chercheurs, les bibliothèques universitaires voient dans le libre accès un enjeu majeur de l’information scientifique et technique de demain. À la Direction des Bibliothèques et de l’Information Scientifique et Technique (DBIST) de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, pour répondre à l’importance grandissante de ces enjeux, un pôle des services à la recherche s’est créé et, à l’intérieur de ce pôle, une équipe de trois personnes a plus spécifiquement en charge la veille sur les questions de libre accès et de données de la recherche ainsi que l’accompagnement des projets dans ce domaine. C’est ainsi que cette équipe a eu l’occasion de jouer un rôle de conseil auprès du programme ANR POLIMA, qui a pour objectif de mettre en ligne une bibliographie et un corpus de textes médiévaux à listes, et qu’elle s’est impliquée dès le début dans le projet de Dictionnaire des éditeurs français du XIXe siècle (DEF19). Continuer la lecture

Membres

Nathalie Aguirre (BnF)

Conservatrice en chef des bibliothèques, en poste à la Bibliothèque nationale de France depuis 1995 et, depuis février 2014, au sein du service de l’inventaire rétrospectif des livres, chargée de la rédaction des notices d’autorité d’imprimeurs-libraires.
Publications en lien avec l’ANR :
– Avec Jean-Dominique Mellot, Élisabeth Queval, Nathalie Aguirre, Cécile Bellon, Wojciech Kolecki et Antoine Monaque, Répertoire d’imprimeurs-libraires (vers 1470-vers 1830), Paris, BnF éditions, 2019, 1602 p.
– A collaboré à Jean-Dominique Mellot, Marie-Claude Felton et Élisabeth Queval (dir.), La police des métiers du livre à Paris au siècle des Lumières  : Historique des libraires et imprimeurs de Paris existans en 1752 de l’inspecteur Joseph d’Hémery / édition critique, Paris, BnF éditions, 2017, 560 p.

Marie-Claire Boscq (UVSQ, CHCSC)

Docteur en histoire depuis 2013. Spécialiste de l’histoire de la librairie.
Publications en lien avec l’ANR :
Imprimeurs et libraires parisiens sous surveillance (1814-1848), Paris, Classiques Garnier, Coll. Littérature et Censure n°4, 2018, 464 p.
– « Dans la tourmente révolutionnaire : Les bibliothèques de Strasbourg et leurs catalogues », dans Histoire et civilisation du livre, Revue internationale, 2017, vol. 13, p. 169-289.
– « L’implantation des libraires à Paris (1815-1848) », dans Jean-Yves Mollier (dir.), Le commerce de la librairie en France au XIXe siècle : 1798-1914, Paris, IMEC éd., 1997, p. 27-51.

Maïwenn Bourdic (AN)

Chargée d’études documentaires aux Archives nationales (département Justice et Intérieur), notamment en charge de la sous-série F18 (Librairie-Imprimerie-censure et Dépôt légal).

Nicole Brondel (AN, auj. indépendante)

Ancienne chargée d’études documentaires principale au Département Justice et Intérieur des Archives nationales, chargée de la sous-série F18 (Librairie-Imprimerie-censure et dépôt légal) jusqu’en avril 2016.

Violaine Challéat-Fonck (AN)

Conservatrice en chef du patrimoine aux Archives nationales (département Justice et Intérieur), responsable du pôle Intérieur.

Nicole Dufournaud (EHESS)

Docteur en histoire (EHESS), ingénieure de recherche en analyse de sources historiques et culturelles.
Recrutée, de mai 2017 à déc. 2018, pour : la vérification et la saisie de données au sein de la base de données DEF19 développée sous Omeka S ainsi que pour contribuer à l’enrichissement des sources, des données et de la visualisation de la base de données publique.
Dernières publications en lien avec le programme ANR :
– « La recherche empirique en histoire à l’ère numérique« , dans La Gazette des Archives : « Voyages extraordinairement numériques : 10 ans d’archivage électronique, et demain? », 2015-4, n°240, p. 397-407.
– « Des humanités aux données. Méthodes en histoire à l’ère du numérique, témoignage d’une e-historienne », dans Les Cahiers du Numérique : « Les humanités délivrées », 2014-3, vol. 10, p. 73-88.

Jean-Charles Geslot (UVSQ, CHCSC)

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines/Université de Paris-Saclay.
Spécialiste de l’histoire des politiques culturelles et d’éducation au XIXe siècle.
Coordinateur du projet DEF19 et rédacteur en chef du présent carnet de recherche.
Dernières publications en lien avec les thématiques programme ANR :
– « L’émergence d’un marché du livre d’histoire à Marseille (1800-1870) », dans Annales du Midi, à paraître été 2021.
– « Un inestimable succès. L’Histoire de France d’Henri Martin et ses publics », Revue d’histoire du XIXe siècle, 2020/1 (n° 60), p.239-255.
– « L’édition française à l’heure de la science anglaise : Thomas Henry Huxley », Philosophia Scientiae, « Science(s) et édition(s), de 1780 à l’Entre-deux-guerres », 2018, n°22-1, p. 63-80.

Jean-Dominique Mellot (BnF)

Conservateur général à la Bibliothèque nationale de France, chef du service de l’Inventaire rétrospectif (BnF, direction des Collections). Chargé de conférences à l’École Pratique des Hautes Études (EPHE, IVe section) de 1999 à 2019. Membre du comité de lecture et de rédaction de la revue internationale Histoire et civilisation du livre.
Spécialiste de l’histoire du livre, de l’édition et des pratiques culturelles (XVIIe et XVIIIe siècles, Révolution).
Dernières publications en lien avec l’ANR :
–  Collaborateur scientifique et coauteur de La Bibliothèque municipale de Rouen : 200 ans d’histoire(s), sous la dir. de Marie-Françoise Rose, Mont-Saint-Aignan, Presses universitaires de Rouen et du Havre (PURH), 2021, 440 p.
–  Avec Alain-René Girard et Ian Maxted (dir.), Dictionnaire des imprimeurs, libraires et gens du livre en Basse-Normandie 1701-1789, Genève, Droz, 2020, [X]-789 p.
–  Introduction (p. 9-35) et codirecteur du dossier « Où va l’histoire du livre ? Bilans et chantiers dans le sillage d’Henri-Jean Martin (1924-2007) », Histoire et civilisation du livre : revue internationale, XVI, 2020, p. 7-247.
– « Confiscations révolutionnaires et histoire des bibliothèques françaises : un « moment fondateur » à revisiter », dans French History and Civilization, août 2019, p. 133-147.
– Avec Élisabeth Queval, Nathalie Aguirre, Cécile Bellon, Wojciech Kolecki et Antoine Monaque, Répertoire d’imprimeurs-libraires (vers 1470-vers 1830), Paris, BnF éditions, 2019, 1602 p.
– Avec Marie-Claude Felton et Élisabeth Queval (dir.), La police des métiers du livre à Paris au siècle des Lumières  : Historique des libraires et imprimeurs de Paris existans en 1752 de l’inspecteur Joseph d’Hémery / édition critique, Paris, BnF éditions, 2017, 560 p.
– Directeur scientifique du Dictionnaire encyclopédique du livre, Paris, Cercle de la Librairie, 2002-2011, 3 vol. et 1 vol. d’index.

Jean-Yves Mollier (UVSQ, CHCSC)

Professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université Paris Saclay/Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Ancien directeur du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC).
Vice-président de l’Association pour le Développement de l’Histoire Culturelle (ADHC).
Spécialiste de l’histoire du livre, de l’édition et de la lecture aux XIXe et XXe siècles.
Dernières publications en lien avec l’ANR :
Histoire des libraires et de la librairie, Arles, Imprimerie nationale Editions/Actes Sud, 2021.
 Interdiction de publier. La censure d’hier à aujourd’hui, Paris, Double Ponctuation, 2020.
Une autre histoire de l’édition française, Paris, La Fabrique éditions, 2015, 2018 et 2019.

Viera Rebolledo-Dhuin (UPEC, CRHEC)

Docteure en histoire depuis 2011. Sa thèse a été récompensée par le Comité des Travaux Historiques et Scientifiques et par le Crédit agricole. Elle a été détachée de l’Éducation nationale auprès de l’UVSQ afin de travailler pour le projet ANR DEF19 de septembre 2015 à juin 2017. Elle est, depuis juin 2020, MCF en histoire moderne et contemporaine à l’Université Paris Est Créteil et membre du Centre de Recherche en Histoire Européenne comparée.
Ses travaux portent notamment sur les systèmes de financement des libraires.
Dernières publications en lien avec le programme ANR :
Du livre à la finance. Crédit et discrédit de la librairie parisienne au 19e siècle, Paris, Ed. du CTHS, 2019, 384 p.
– « Bankruptcies, a gateway to gender history: The example of women book traders in Paris in the nineteenth century » dans Anna Bellavitis et Beatrice Zucca Micheletto (dir.), Gender, Law and Economic Well-Being in Europe from the Fifteenth to the Nineteenth Century. North versus South?, Londres, Routledge editions, 2018, p. 254-271.
– Avec Franck Jovanovic et Norbert Verdier, « Histoire des sciences et histoire de l’édition : de quelle manière peuvent-elles se compléter? », Philosophia Scientiae, 2018, 22-1, p. 3-22.

Patricia Sorel (UPN, IUT Métiers du livre Ville d’Avray-Saint-Cloud)

Maître de conférences HDR à l’Université Paris Nanterre, chef du département Info-Com option Métiers du livre à l’IUT de Ville d’Avray-Saint-Cloud (2010-2017) et responsable de la Licence pro Bibliothèque.
Spécialiste de l’histoire du livre, de l’édition, de la librairie et de la presse.
Dernières publications en lien avec l’ANR :
Napoléon et le livre. La censure sous le Consulat et l’Empire (1799-1815), Rennes, PUR, 2020, 192 p.
Plon : le sens de l’histoire (1833-1962), Rennes, PUR, 2016, 326 p.
– La Révolution du livre et de la presse en Bretagne (1780-1830), Rennes, PUR, 2004, 318 p.

Marion Veyssière (AN)

Conservatrice en chef aux Archives nationales, responsable du département de la Justice et de l’Intérieur.

Anciens membres de l’équipe DEF19 :

Céline Clouet (UVSQ, CHCSC & IECI)

Ingénieure d’études à l’IECI et chargée de ressources documentaires au laboratoire CHCSC jusqu’en décembre 2016. Elle a notamment participé à la création de la base de données inédite en histoire culturelle, multilingues Culturhisto.
Titulaire d’une double formation universitaire en histoire et en lettres, spécialiste de l’histoire du livre et de la lecture, elle publie régulièrement des articles dans le Bulletin des bibliothèques de France.

William Demet (UVSQ, DBIST)

Ingénieur d’études. Responsable du Système d’information documentaire au sein du Pôle SID à la Direction des Bibliothèques et de l’IST (DBIST) de l’UVSQ.
Attaché au Pôle Services à la Recherche de la DBIST dans le cadre des projets sur les données de la recherche, acteur du développement de la base DEF19 sous Omeka S.

Amin Galib-Ali (USQ, DBIST)

Responsable du Système d’information documentaire des BU de l’UVSQ et administrateur consortial de l’outil de découvert de Paris-Saclay. Précédemment il a été développeur web (front-end) dans une PME.

Mélodie Hack (UVSQ, CHCSC)

Gestionnaire administrative et financière du laboratoire CHCSC, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (depuis septembre 2016).

Claire Lebreton (UVSQ, DBIST)

Conservatrice à la Direction des bibliothèques et de l’information scientifique et technique de l’UVSQ, responsable du pôle des services à la recherche et directrice adjointe depuis septembre 2017. Elle a auparavant été responsable du service Données et Accès à la Bibliothèque publique d’information (Bpi).

Nicolas Mellot (Paris 1)

Étudiant détenteur d’un Master 2 d’histoire.
Recruté, du 15 avril au 15 juillet 2017 pour la vérification et la saisie des données au sein de la base de données développée sous Omeka S ainsi que pour l’enrichissement des sources et données de la base de données DEF19.

Aleth Tisseau-Des Escotais (UVSQ, DBIST)

Conservatrice à la Bibliothèque de Saint-Quentin-en-Yvelines, responsable du Pôle Services à la Recherche à la Direction des Bibliothèques et de l’IST (DBIST) de l’UVSQ, jusqu’en février 2017.

Esther Van Rossen (UVSQ, CHCSC)

Ingénieure d’études à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, CHCSC, responsable éditoriale du carnet de recherche DEF19, jusqu’en août 2016.

Hélène Veillard (UVSQ, CHCSC, ESR et DYPAC)

Ingénieure d’études à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, CHCSC.
Chargée de la valorisation scientifique au sein de l’UVSQ, et notamment du projet DEF19 auprès de l’ANR, jusqu’en janvier 2017.

 

MaJ : 22 févr. 2021.

Le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (UVSQ)

Le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC) est un laboratoire pluridisciplinaire regroupant une quarantaine d’enseignants-chercheurs relevant de onze sections différentes du CNU,  rattaché à l’Institut des Etudes Culturelles et Internationales de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Fondé en 1992, EA (2448) en 1994, il est aujourd’hui le seul laboratoire exclusivement spécialisé dans l’histoire culturelle du contemporain. Référence mondiale en ce domaine, il a été partie prenante de réalisations majeures dans cette discipline, qu’il s’agisse du Dictionnaire d’histoire culturelle de la France contemporaine (2010), dirigé par Christian Delporte, Jean-Yves Mollier, tous deux directeurs successifs du laboratoire, et Jean-François Sirinelli, ou bien de la première base de données en histoire culturelle, Culturhisto, mise en place en 2013 et offrant aujourd’hui plus de 80 000 références dans ce domaine.

Continuer la lecture

La BnF et le projet ANR DEF19

La Bibliothèque nationale de France (BnF) et le projet ANR DEF19
(Dictionnaire des éditeurs français du XIXe siècle)

Au cœur des missions de la BnF : catalogage, métadonnées, notices d’autorité

La Bibliothèque nationale de France, établissement public sous tutelle du ministère de la Culture et de la communication (MCC) institué par décret du 3 janvier 1994, a succédé à la Bibliothèque nationale (BN), elle-même héritière de la Bibliothèque du Roi, constituée par les rois de France à partir du XIVe siècle. Enrichie depuis 1537 par l’obligation du dépôt légal de toute nouvelle édition publiée en France ainsi que par les confiscations de l’époque révolutionnaire et impériale et par une politique d’acquisitions, elle conserve aujourd’hui sur l’ensemble de ses sites (Richelieu, Tolbiac – François-Mitterrand, Arsenal, Opéra…) plus de 13 millions de livres imprimés — dont plus de 1,5 million sont antérieurs à 1830 —, des millions de fascicules de périodiques et des collections de premier plan en ce qui concerne les documents dits spécialisés (manuscrits, estampes, photographies, affiches, cartes et plans, partitions musicales, supports audiovisuels…). Aussi la BnF a-t-elle pour missions de « collecter, conserver, enrichir et communiquer le patrimoine documentaire national » (décret du 3 janvier 1994).

Continuer la lecture

Le DUT Info-com option Métiers du livre

Le DUT Information-communication option Métiers du livre de l’IUT de Ville d’Avray – Saint-Cloud /Université de Paris Ouest Nanterre La Défense (désormais Université Paris Nanterre)

Né à la rentrée 1992, le département Info-com option Métiers du livre est étroitement lié aux deux autres institutions du pôle Métiers du livre, l’ufr sitec (qui propose un master pro Métiers du livre et une licence pro audiovisuelle) et Médiadix (centre régional de formation des bibliothécaires), regroupées dans un bâtiment unique à Saint-Cloud depuis septembre 1999.

Continuer la lecture

Le projet DEF19

Le carnet de recherche DEF19 fait partie intégrante du projet ANR du même nom, porté par le CHCSC de l’UVSQ, le Pôle Métiers du livre de l’UPOND, la BnF et les Archives nationales, qui a pour objectif de réaliser un Dictionnaire des éditeurs français du XIXe siècle (version papier et base de données en ligne). Ce carnet a pour but de proposer à la communauté des chercheurs, aux professionnels du livre, aux étudiants et à toute personne intéressée un ensemble de ressources scientifiques liées d’abord à la réalisation du projet, mais aussi sur la recherche actuelle, française et étrangère, en histoire de l’édition et des métiers du livre au XIXe siècle. Ce carnet de recherche porte sur l’histoire de l’édition et des métiers du livre au XIXe siècle.