Projets liés

À côté des projets de dictionnaires prosopographiques des gens du livre auxquels nous sommes, par nature, liés, nous sommes directement en lien avec des projets extérieurs au livre, le premier étant d’ordre géographique :

  • GeoHistoricalData

Le projet GeoHistoricalData regroupe une vingtaine de chercheurs autour de deux objectifs : l’étude des évolutions territoriales à différentes échelles (de la parcelle cadastrale au territoire national) et la création d’outils spécialisés et flexibles permettant de traiter ces questions. Dans ce cadre, l’équipe de recherche a lancé un large projet de vectorisation de plusieurs plans de Paris allant du XVIIIe au XXe siècle. Les chercheurs ont également initié la vectorisation des informations portées par la carte de Cassini (datant de la fin du XVIIIe) à l’échelle de la France entière.

Aussi nous sommes redevables envers l’ensemble des membres de l’équipe GeoHistoricalData qui a fourni l’ensemble des moyens techniques, à nos développeurs, pour géolocaliser l’ensemble des éditeurs recensés sur des cartes historiques.

Sur GeoHistoricalData, voir également : https://wiki.osgeo.org/wiki/GeoHistoricalData

 

Articles récents

Colloque international : L’histoire de l’édition juridique (XVIe-XXIe siècle). Un état des lieux – 25-26 janvier 2018

L’histoire de l’édition juridique (XVIe – XXIe siècle). Un état des lieux

Nanterre – Paris les 25-26 janvier 2018
Université Paris Nanterre
École normale supérieure, Jourdan

De la naissance de l’imprimerie à la Révolution numérique que nous vivons actuellement, la culture des juristes est avant tout livresque. Et l’on se plaît à reconnaître que le Code civil est sans conteste un point de rupture dans l’histoire de l’édition juridique. Or si l’histoire de l’édition, du livre et de la lecture demeure un champ de recherche attesté, reconnu et fortement référencé depuis les années 1980, il faut humblement reconnaître que la recherche sur la production imprimée des livres de droit demeure pour beaucoup sous-estimée et peu développée. La prise de conscience pourtant chez les juristes d’un intérêt pour l’enseignement de leur discipline, puis pour ceux d’entre eux qui avaient laissé des traces théoriques comme pratiques , en métropole, dans les colonies, comme à l’étranger, ne pouvait pas négliger un axe essentiel de la transmission de la pensée juridique : l’étude du livre juridique et de son édition par laquelle il acquiert un statut autonome de relais incontournable du droit. Le moment est sans doute venu de réfléchir à un état des lieux de cette question selon les cinq axes des acteurs, des usages, des finalités, des formes et de la circulation de la littérature juridique. Lire la suite

  1. Reprise des ateliers du livre de la BnF! Laisser une réponse
  2. Table ronde autour de la présentation de la nouvelle Bibliographie de la littérature française en ligne Laisser une réponse
  3. Conférence à l’Ecole des chartes : lecture et traduction de Guizot Laisser une réponse
  4. Colloque international : Usages de la collection éditoriale (17-18 novembre 2017, UNIL) Laisser une réponse
  5. Séminaire de l’Ecole des Chartes : « L’impression lithographique au XIXe siècle » Laisser une réponse
  6. Soutenance de thèse : l’invention du livre illustré par la photographie Laisser une réponse
  7. Les bibliothèques au sommaire du nouveau numéro de la revue Romantisme Laisser une réponse
  8. Ateliers du livre de la BnF en ligne! Laisser une réponse
  9. Appel à articles pour la revue « Mémoires du livre/Studies in Book Culture » Laisser une réponse
  10. L’infrastructure du commerce des livres aux États-Unis Laisser une réponse
  11. Atelier du livre de la BnF : « Lire en numérique : réalités et perspectives » Laisser une réponse
  12. Présentation de DEF19 à la Journée d’étude organisée aux Archives nationales à l’occasion du mois de la photographie Laisser une réponse
  13. Appel à contribution : « L’histoire de l’édition juridique (XVIe-XXIe siècle). Un état des lieux » Laisser une réponse
  14. Disparition de Noë Richter (1922-2017) Laisser une réponse